NOUVELLES
17/04/2015 02:24 EDT | Actualisé 17/04/2015 02:25 EDT

Radicalisation: une policière du SPVM au Collège de Maisonneuve

PC

À la demande des responsables du Collège de Maisonneuve, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) postera une policière dans les locaux du Collège pour prévenir la radicalisation des jeunes.

Selon Ian Lafrenière, porte-parole du SPVM, la policière y sera présente trois jours par semaine.

Devant la multiplication des cas, le Collège a lancé un appel à l'aide au nouveau centre de prévention de la radicalisation créé par la Ville.

M. Lafrenière confirme que le centre a reçu d'autres demandes de cette nature de la part d'établissements scolaires.

Mardi, la GRC a arrêté deux jeunes Montréalais qui étudiaient au Collège Maisonneuve, car elle craignait qu'ils commettent une infraction liée au terrorisme. Selon les sources de Radio-Canada, les deux jeunes avaient l'intention de se rendre en Syrie.

Quatre des six jeunes Québécois qui auraient pris le chemin du djihad fréquentaient également le Collège de Maisonneuve.