NOUVELLES
16/04/2015 08:58 EDT | Actualisé 16/04/2015 08:58 EDT

Un film porno tourné lors du Rockfest suscite une controverse

Thinkstock.com

Les organisateurs du Rockfest de Montebello sont outrés d'apprendre qu'un film pornographique a été tourné, à leur insu, pendant le festival, en juin dernier. Les producteurs du film se défendent en disant qu'il s'agit d'un projet réalisé avec des adultes consentants.

Il s'avère qu'au moins une dizaine de festivaliers ont accepté de participer au tournage du film. Ils ont été recrutés sur le site du festival par l'actrice pornographique Pamela Kayne et son équipe.

La maison de production, AD4X Vidéos, qui est derrière ce projet, n'en est pas à son coup d'essai. Elle a réalisé des films semblables entre autres lors du Festival western de Saint-Tite.

« On fait ça sur un terrain privé. On s'assure vraiment de respecter les lois. »

André de la Seine, président de AD4X Vidéos

Selon le président de la compagnie, André de la Seine, tous les participants étaient majeurs et comprenaient parfaitement que leurs ébats dans une tente seraient filmés et diffusés.

« Quand on commence à discuter avec quelqu'un, c'est comme la première affaire : êtes-vous majeur? Oui? Parfait. Est-ce que vous aimeriez avoir une relation avec une pornstar, devant les caméras? Dans 80 % des cas, on a un gros oui », explique M. de la Seine.

Il affirme par ailleurs que rien ne l'obligeait à demander la permission des organisateurs du Rockfest puisque le tournage a eu lieu sur un terrain privé.

Les organisateurs du Rockfest fulminent

Le président et fondateur du festival, Alex Martel, est outré autant par le procédé employé par la compagnie de production, que par la nature du film en question, mais il n'est pas dupe cependant.

« C'est sûr qu'on n'est pas content, mais on n'est pas surpris en même temps. Le Rockfest a tellement une grande notoriété. Donc je pense qu'il y a des gens qui veulent profiter de cette notoriété-là », déplore-t-il.

M. Martel a d'ailleurs décidé de consulter son avocate afin de savoir s'il a des recours juridiques, dans la mesure où le titre du film mentionne le Rockfest.

« C'est sûr qu'on est contre ça évidemment. Ça a été fait à notre insu, sans permission ou quoi que ce soit. »

Alex Martel, président et fondateur du Rockfest

La firme Orkestra, qui gère la logistique du Rockfest, explique que 150 employés se relaient sur le terrain de camping. Ces derniers auront dorénavant comme consigne de porter une attention particulière à ce type de tournage, lors du prochain festival, en juin.

« Maintenant, est-ce qu'on a un contrôle absolu là-dessus? Il faut comprendre qu'il y a 5000 tentes dans le camping officiel, qu'il y a des activités personnelles qui se passent dans ces tentes-là », affirme avec un brin d'impuissance le vice-président de la firme, Alex Van Dieren.

Le maire de Montebello, Luc Ménard, indique pour sa part qu'il ignorait tout de l'existence de ce film et qu'il n'a aucun pouvoir pour empêcher ce type de tournage, sans pour autant les cautionner.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les stars du porno au naturel Voyez les images