NOUVELLES
16/04/2015 12:00 EDT

Scandale Jian Ghomeshi: deux cadres de CBC quittent après la publication de l'enquête (VIDÉO)

CBC a coupé ses liens avec deux employés haut placés peu avant le dévoilement de l'enquête interne de CBC sur l'affaire Jian Ghomeshi.

La société d'État remercié Todd Spencer, le directeur général des Ressources humaines, et Chris Boyle, directeur général Audio et Radio, pour leur travail accompli dans un tweet.

L'avocate spécialisée en droit du travail Janice Rubin a rencontré 99 personnes, dont des employés syndiqués, des gestionnaires et des membres de la direction, dans les derniers mois.

Ceux-ci ont révélé que l'animateur de Q intimidait ses collègues et tenait des propos déplacés. La direction aurait toléré trop d'écarts de conduite de la part de son animateur vedette et le syndicat n'aurait pas non plus réagi de façon adéquate.

Le rapport, dévoilé jeudi, comporte neuf recommandations. CBC devrait clarifier son code de conduite, sensibiliser ses employés et veiller à son application. La société d'État veillera à mieux rapporter les comportements inappropriés.

«Nous acceptons les conclusions générales du rapport, qui sont dérangeantes et décevantes. Elles font ressortir des lacunes dans nos systèmes et soulèvent des inquiétudes à propos de notre culture», a commenté CBC par voie de communiqué de presse.

Jian Ghomeshi a été démis de ses fonctions en octobre dernier. Il est accusé d'agression sexuelle et de tentative d'étranglement par différentes victimes. Son avocate Marie Henein a dit que son client plaiderait non coupable à tous les chefs d'accusation qui pèsent contre lui.

Shadrach Kabango, le nouvel animateur de l'émission culturelle dont le nom a été modifié de Q à q, entrera en ondes lundi.

Le rapport en anglais de Janice Rubin est disponible ici.

Avec les informations de Canadian Press et Radio-Canada.