NOUVELLES
14/04/2015 05:01 EDT | Actualisé 14/06/2015 05:12 EDT

Déversement d'hydrocarbures à Vancouver: des traces sur les plages

Darryl Dyck/CP

La Garde côtière canadienne assure avoir fait ce qu'il fallait et en temps requis, bien que l'on retrouve maintenant des traces du déversement d'hydrocarbures survenu il y a quelques jours au port de Vancouver sur les plages du nord de la ville.

Un porte-parole d'Environnement Canada a confirmé mardi que les vents et les courants avaient poussé les hydrocarbures vers les plages à l'ouest de Vancouver. La Garde côtière affirme du même souffle que le déversement de combustible est maîtrisé à 90 pour cent.

Le déversement proviendrait d'une fuite de combustible d'un transporteur de céréales qui a éprouvé des problèmes mécaniques, selon les enquêteurs de Transport Canada.

Jody Thomas, commissaire de la Garde côtière, a dit ne pas s'attendre à ce que les quelque 2700 litres de combustible s'étendent davantage. Elle a admis qu'il faudrait cependant des semaines avant d'obtenir un portrait plus précis de la situation. Les différentes organisations qui s'occupent du dossier ont encore passablement de pain sur la planche, a-t-elle avoué.

Mme Thomas croit cependant que la Garde côtière canadienne dispose de ressources suffisantes pour mener à bien son travail.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Déversement de carburant à Vancouver Voyez les images