NOUVELLES
13/04/2015 15:16 EDT | Actualisé 13/06/2015 01:12 EDT

Une machine à espresso sera livrée à la Station spatiale par capsule de fret

CAP CANAVERAL, États-Unis - Les matins des astronautes de la Station spatiale internationale sont sur le point de s'améliorer: la capsule de ravitaillement qui devrait leur être envoyée lundi contient une machine à espresso.La société américaine SpaceX n'a qu'une seconde, à 16 h 33, pour procéder au lancement de sa capsule de fret non habitée Dragon à partir de Cap Canaveral, en Floride.Les responsables des prévisions météorologiques estiment les chances de conditions favorables à 60 pour cent au moment du lancement. Leur principale préoccupation est la présence de denses nuages orageux.Quelques minutes plus tard, SpaceX essaiera pour une troisième fois de guider le premier étage de l'appareil — séparé du reste après le décollage — jusqu'à une plateforme flottante au large de la côte est de la Floride pour l'y faire atterrir verticalement. En janvier, la manoeuvre s'était terminée dans les flammes quand le lanceur a chuté en bas de la plateforme, puis elle a été annulé en février en raison d'une mer agitée.Depuis, la plateforme — surnommée «Lis seulement les instructions» — a subi des améliorations et peut mieux conserver sa position. Le système de guidage de l'appareil devait également avoir assez de fluide hydraulique pour atterrir convenablement. Pour ces raisons, l'un des vice-présidents de SpaceX, Hans Koenigsmann, estime les chances de succès de la manoeuvre à 75 pour cent, peut-être même 80 pour cent.L'entreprise californienne dirigée par le milliardaire Elon Musk tente d'épargner de l'argent en réutilisant ses fusées.«Les implications (de la manoeuvre de lundi) sont énormes et, bien sûr, à long terme, cela pourra changer complètement la manière dont nous envisageons le transport dans l'espace», a déclaré M. Koenigsmann.La machine à espresso que devrait livrer la capsule Dragon est destinée à Samantha Cristoforetti, une astronaute italienne installée dans la Station spatiale internationale depuis novembre dernier. L'appareil spécialement conçu et fabriqué pour elle en Italie devait lui être livré en janvier, mais a été retardé par des pépins techniques d'un précédent lancement.La capsule de ravitaillement contient également environ deux tonnes de nourriture, d'équipement et de matériel destiné à des expériences scientifiques.