NOUVELLES
13/04/2015 06:25 EDT | Actualisé 13/06/2015 01:12 EDT

Oklahoma : un policier prend son arme pour son taser et tue un suspect

Un homme noir a été abattu par la police de Tulsa, en Oklahoma, lorsqu'un réserviste de 73 ans du bureau du shérif a confondu son pistolet à impulsion électrique et son arme de service. Il a ainsi abattu le suspect que ses collègues tentaient de maîtriser.

Croyant utiliser son pistolet à impulsion électrique au cours de l'arrestation de l'individu, le réserviste Robert Bates a fait feu sur Eric Harris, 44 ans. Ce dernier venait de tenter de vendre une arme illégale à un policier sous couverture.

À la demande de la famille Harris, les autorités ont rendu publique la vidéo de l'intervention sur laquelle on entend un policier dire au suspect : « Tourne-toi sur le ventre ». Et, à peu près au même moment, une femme dit à l'intention du suspect : « Arrête de te battre ».

Pendant qu'un agent tente de maîtriser le suspect, on entend une détonation et un homme dire : « Oh, je l'ai tiré, je suis désolé ».

« Il m'a tiré! Oh mon dieu! », s'écrie Harris à ce moment.

« Tu t'es enfuie, ferme ta gueule », lui réplique un agent.

Harris se plaint alors de perdre le souffle et un agent lui répond : « tant pis pour ton souffle ».

Traité sur place, Harris a finalement rendu l'âme dans un centre hospitalier où il avait été transporté.

Les résultats de l'enquête ont été transmis aux procureurs qui décideront de porter ou non des accusations contre Robert Bates.

Le drame survient au moment où les États-Unis sont frappés par une vague d'événements impliquant des policiers blancs et des suspects noirs. Une situation qui attise les tensions raciales dans certains milieux.