NOUVELLES
13/04/2015 08:02 EDT | Actualisé 13/06/2015 01:12 EDT

Les colons juifs de Cisjordanie utilisent des enfants comme ouvriers, dit HRW

JÉRUSALEM - Des colons juifs de Cisjordanie utilisent des enfants palestiniens comme ouvriers agricoles, ce qui contrevient au droit international, a dénoncé lundi Human Rights Watch.L'organisation new-yorkaise de défense des droits de la personne affirme que des fermes, surtout dans la vallée du Jourdain, embauchent des enfants qui ne sont parfois âgés que de 11 ans. Le document de 74 pages précise que ces enfants recoivent des salaires risibles, qu'ils doivent transporter des charges lourdes, et qu'ils sont exposés à des températures élevées et des pesticides dangereux.Israël a capturé la Cisjordanie à la Jordanie en 1967 et y a installé des dizaines de colonies. Les Palestiniens des villages voisins y trouvent souvent du travail dans les secteurs de la construction et agricole.Human Rights Watch dit avoir rencontré 38 enfants et 12 adultes dans des communautés palestiniennes de la vallée du Jourdain.Le rapport affirme que les enfants abandonnent souvent l'école pour aller cueillir, nettoyer et emballer des asperges, des tomates, des aubergines, des poivrons, des oignons et des dattes, pour ne mentionner que ces récoltes.HRW rappelle que le droit international, tout comme les lois israélienne et palestinienne, établissent à 15 ans l'âge minimum pour le travail, même si plusieurs des enfants rencontrés par le groupe ont affirmé n'être âgés que de 13 ou 14 ans.«Les colonies israéliennes profitent des violations des droits des enfants palestiniens, a dit la directrice de HRW pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, Sarah Leah Whitson. Des enfants issus de communautés appauvries par la discrimination d'Israël et ses politiques de colonisation abandonnent l'école et acceptent des emplois dangereux parce qu'ils ont l'impression d'être coincés dans une impasse, pendant qu'Israël ferme les yeux sur leur sort.»Le ministère israélien des Affaires étrangères a indiqué être à étudier le rapport et qu'une réponse formelle viendra.Mais le directeur du conseil régional de la vallée du Jourdain, David Elhayani, a férocement rejeté ces conclusions. Il a dit que le conseil embauche 6000 Palestiniens par jour, mais aucun mineur.«C'est un mensonge horrible, a-t-il dit à la radio militaire israélienne. Rien ne justifierait l'embauche d'enfants, non seulement moralement et légalement mais aussi financièrement.»