POLITIQUE
13/04/2015 12:00 EDT | Actualisé 13/04/2015 12:01 EDT

Élections fédérales 2015: le maire de Victoriaville, Alain Rayes, passe chez les conservateurs

Radio-Canada.ca

On s'en doutait depuis quelques semaines déjà, mais c'est désormais officiel: le maire de Victoriaville, Alain Rayes, sera candidat conservateur dans Richmond-Arthabaska aux prochaines élections fédérales prévues le 19 octobre 2015. Il en a fait l'annonce à l'occasion d'une conférence de presse, lundi matin.

« Je suis conaincu que vous avez vu le ciel bleu, d'un bleu extraordinaire », a dit Alain Rayes en se présentant devant le public, parmi lequel se trouvaient une vingtaine de maires et de mairesses de la circonscription de Richmond-Arthabaska. Gérard Deltell et Pascale Déry, qui se sont aussi joints au Parti conservateur récemment, étaient aussi présents.

« C'est à la table de discussion que je veux être; je ne veux pas être dans les estrades. »

— Alain Rayes

Animé par les valeurs conservatrices

Alain Rayes a affirmé qu'il réfléchissait à effectuer un saut en politique fédérale depuis les fêtes. L'idée avait cependant germé bien avant, notamment grâce à l'amitié qu'il a développée, au cours des deux dernières années, avec le ministre et lieutenant de Stephen Harper pour le Québec, Denis Lebel.

Le maire de Victoriaville a dit être animé des mêmes valeurs depuis toujours et que ce sont ces valeurs qu'il continuera de défendre.

Il a d'ailleurs vanté les mérites du bilan des gouvernements successifs de Stephen Harper, notamment en matière de fiscalité et de respect de la loi et de l'ordre.

Alain Rayes renonce à son indemnité

Le nouveau candidat conservateur a annoncé qu'il renoncerait à son indemnité de départ s'il est élu député, le 19 octobre prochain. Il choisira plutôt de verser cet argent à une cause qui lui tient à coeur, soit celle des enfants malades ou vivant dans la pauvreté.

La semaine dernière, Alain Rayes avait annoncé qu'il avait complété sa réflexion et que sa décision était prise. Il avait affirmé du même coup qu'il souhaitait annoncer cette décision à ses proches avant de donner davantage de détails au public.

En février dernier, Alain Rayes avait laissé entendre qu'il songeait à faire le saut en politique fédérale, ne cachant pas des allégeances conservatrices.

Il s'était d'ailleurs entretenu avec Stephen Harper lors du passage de ce dernier à Victoriaville pour annoncer des modifications à la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition.

Un comté déjà représenté par les conservateurs

La circonscription de Richmond-Arthabaska a déjà été aux mains du Parti progressiste-conservateur entre 1997 et 2003, avec le député André Bachand. Ce dernier avait quitté les rangs du Parti en 2003, mais avait continué de siéger comme indépendant.

D'autres détails suivront.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Élections fédérales 2015: candidats vedettes au Québec Voyez les images