NOUVELLES
13/04/2015 11:07 EDT | Actualisé 13/06/2015 01:12 EDT

La SQ réduit le nombre de districts régionaux

La Sûreté du Québec (SQ) prépare une réorganisation majeure de sa structure de direction. Le nombre de districts régionaux va passer de 10 à 4 d'ici la fin de l'année.

La SQ confirme qu'elle a choisi de réduire l'encadrement pour absorber la ponction budgétaire de 3 % que lui impose le gouvernement Couillard.

Elle élimine six districts et leurs quartiers généraux, pour n'en conserver que quatre, qui couvriront respectivement le Nord, le Sud, l'Est et l'Ouest de la province. Chaque district sera divisé en deux régions.

Le district de la Côte-Nord est fusionné à ceux du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de l'Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec. Le nouveau district Nord, qui regroupe les trois secteurs, aura son quartier général à Saguenay.

Les quartiers généraux du district de Baie-Comeau et de l'Abitibi-Témiscamingue vont devenir des bureaux régionaux. 

Pour sa part, le district du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine est fusionné à celui de Capitale-Nationale-Chaudière-Appalaches, pour former le district Est. Comme le quartier général de Baie-Comeau, celui de Rimouski sera transformé en bureau régional.

Quels effets ?

Des postes d'officiers-cadres seront supprimés dans la réorganisation, mais la SQ se dit incapable, pour l'instant, d'en préciser le nombre.

Elle assure toutefois qu'aucun officier ne sera licencié et que l'élimination des postes suivra le rythme des départs à la retraite.

Les enquêteurs et patrouilleurs affectés à la couverture du territoire ne devraient pas être touchés par les changements. Tous les postes locaux et postes auxiliaires seront maintenus tels quels.

Avec les informations d'Hervé Gaudreault