NOUVELLES
13/04/2015 14:34 EDT | Actualisé 13/06/2015 01:12 EDT

I-P-É: le meurtrier voulait venger la mort de sa soeur, plaide la Couronne

CHARLOTTETOWN - Un homme de l'Île-du-Prince-Édouard vient de recevoir une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 35 ans pour le meurtre de deux hommes commis, selon la Couronne, pour venger la mort de sa soeur en 1970.Alfred Guy Vuozzo avait plaidé coupable à des accusations de meurtre prémédité et de meurtre non prémédité pour avoir abattu Brent McGuigan, 68 ans, et son fils de 39 ans, Brendon McGuigan.Lors de l'audience de représentations sur la peine lundi, l'avocat de la Couronne John Diamond a lu une déclaration des faits décrivant le motif derrière la fusillade survenue près de Montague, le 20 août 2014.Me Diamond a déclaré que le père de Brent McGuigan était le conducteur d'un véhicule impliqué dans une collision lors de laquelle est morte la soeur de neuf ans de Vuozzo, il y a 45 ans.Le meurtre du père et du fils sont parmi les pires qu'a connus la province dans son histoire, a dit Me Diamond, qui a ajouté que Vuozzo les avait tués en sachant qu'ils n'avaient aucun lien direct avec l'accident sauf pour le fait d'être des membres de la famille du conducteur.L'avocat a précisé que Vuozzo, 46 ans, souffrait de dépression depuis des années et s'était rendu à la maison des McGuigan armé d'un revolver pour venger la mort de sa soeur.«Il a tué les deux hommes comme s'il s'agissait d'une exécution», a dit Me Diamond à la Cour.«Il s'agissait de vengeance. Il était un individu insensible et calculateur.»Me Diamond avait demandé au juge d'imposer des périodes consécutives de non-admissibilité à la libération conditionnelle, ce qui signifie que Vuozzo aurait dû passer 50 ans en prison avant qu'il puisse la demander. La défense avait suggéré une période d'attente de 25 ans.