NOUVELLES
13/04/2015 08:32 EDT | Actualisé 13/06/2015 01:12 EDT

France: Jean-Marie Le Pen ne sera pas candidat lors des élections régionales

PARIS - Le controversé politicien français Jean-Marie Le Pen a annoncé lundi qu'il ne briguera pas les suffrages lors des prochaines élections régionales, ce qui devrait permettre de désamorcer la querelle qui l'oppose à sa fille concernant l'avenir du Front national.La chef du parti, Marine Le Pen, avait refusé d'appuyer la candidature de son père dans une région-clé du sud de la France, après qu'ils se soient querellés la semaine dernière dans la foulée de commentaires antisémites et autres faits lors de deux entrevues par l'homme de 86 ans.Marine Le Pen a permis à la formation anti-immigration de remporter un certain succès aux urnes et elle cherche à la débarasser de sa réputation raciste.Jean-Marie Le Pen a déclaré par voie de communiqué que la querelle «risque d’affaiblir dangereusement notre mouvement». Il ajoute ensuite qu'il ne sera «pas complice de cette manœuvre», d'où sa décision de se retirer de la course.M. Le Pen avait tout d'abord annoncé sa décision lundi, lors d'une entrevue accordée au magazine hebdomadaire Le Figaro.Il a dit souhaiter que sa petite-fille, Marion Maréchal-Le Pen, dont il est très près, brigue les suffrages à sa place.En abandonnant la course, M. Le Pen s'évite possiblement l'humiliation de voir le bureau politique du parti choisir vendredi un autre candidat en vue des élections de décembre.Les déboires de M. Le Pen ne sont pas pour autant terminés. Sa fille a annoncé qu'il sera entendu par un comité de discipline pour avoir répété que les chambres à gaz des Nazis sont un «détail» dans l'histoire de la Deuxième Guerre mondiale — un commentaire pour lequel il a déjà été condamné — et pour avoir appuyé Philippe Pétain, qui a dirigé le gouvernement collaborationniste de Vichy pendant la guerre.