NOUVELLES
13/04/2015 08:18 EDT | Actualisé 13/04/2015 08:19 EDT

L'EI a perdu «de 25 à 30%» de terrain en Irak, selon le Pentagone

SAFIN HAMED via Getty Images
Members of the Yazidi minority search for clues on February 3, 2015, that might lead them to missing relatives in the remains of people killed by the Islamic State (IS) jihadist group, a day after Kurdish forces discovered a mass grave near the Iraqi village of Sinuni, in the northwestern Sinjar area. A peshmerga lieutenant colonel said the grave containing the remains of about 25 people was found during a search for explosives that IS often leaves behind, posing a threat to security forces and civilians even after they withdraw. AFP PHOTO / SAFIN HAMED (Photo credit should read SAFIN HAMED/AFP/Getty Images)

Le groupe État Islamique a perdu "de 25 à 30%" de terrain en Irak depuis son apogée en août et le début des frappes de la coalition internationale conduite par les États-Unis, a rapporté lundi le Pentagone.

"L'EI n'est plus la force dominante sur 25 à 30% des zones peuplées d'Irak où il avait complète liberté de circulation" en août, a déclaré le colonel Steven Warren, porte-parole du Pentagone.

Au total, les zones dont l'EI a perdu le contrôle représentent 13 000 à 17 000 kilomètres carrés, essentiellement dans le nord et le centre de l'Irak, selon la même source.

"L'EI est maintenant lentement repoussée", mais "c'est un long combat", a souligné le porte-parole.

Depuis août 2014, les avions de la coalition ont procédé à 3244 frappes aériennes contre l'EI, dont 1879 en Irak et 1365 en Syrie. Les États-Unis ont mené environ 80% de ces frappes, selon les chiffres du Pentagone.

En Syrie, l'EI a "maintenu son influence globale", perdant du terrain autour de Kobané, mais en gagnant dans les environs de Damas ou de Homs, prenant aussi un point d'appui dans le camp de réfugiés de Yarmouk, a indiqué le colonel Warren.

Le président Barack Obama reçoit mardi à la Maison-Blanche le premier ministre irakien Haider al-Abadi qui a réclamé lundi plus d'aide de Washington pour leur combat commun contre l'EI.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo L'État islamique en 7 points Voyez les images