NOUVELLES
13/04/2015 07:12 EDT | Actualisé 13/04/2015 07:12 EDT

Collecte des ordures à Québec: une première de journée marquée par la confusion

Tal Bright/Flickr
Manchester, September 2006

Des sacs et des bacs à ordures jonchent par dizaines les trottoirs de plusieurs artères du centre-ville de Québec depuis tôt lundi matin, alors qu'entrait en vigueur la nouvelle réglementation sur la collecte des déchets. Devant la confusion, le maire Régis Labeaume s'engage maintenant à accompagner les éboueurs sur le terrain pour revoir la nouvelle façon de faire.

Dans le quartier Saint-Jean-Baptiste, l'un des secteurs visés par les nouvelles mesures de gestion des matières résiduelles, les piétons doivent contourner depuis ce matin d'importants amas de déchets pour circuler sur le trottoir.

À compter d'aujourd'hui, la collecte ne s'effectue qu'en soirée. Les résidents et les commerçants du secteur devraient donc mettre leurs déchets en bordure de la rue qu'à partir de 17 h.

Or, les discours des derniers jours du maire et de la Ville semblent avoir alimenté la confusion des citoyens. Depuis la semaine dernière, le maire leur répète de ne pas changer leurs habitudes.

Pourtant, la porte-parole de la Ville, Marjorie Potvin, maintient que le nouvel horaire des collectes en soirée est bel et bien en vigueur à compter d'aujourd'hui.

« Pour l'instant, en raison du contrat qui nous lie à l'entrepreneur, les collectes doivent demeurer selon les nouvelles modalités de collectes. Donc, jours et heures prescrits dans le contrat. Par contre, il y a une évaluation qui est en cours pour valider où on s'en va pour les prochains mois », explique Mme Potvin.

Les résidents critiquent la Ville. « On est face à une improvisation complète de la part de la Ville de Québec. On annonce, on recule, on joue au fou. C'est l'incompréhension de la part de tout le monde », déplore Marie-Ève Duchesne du Comité populaire Saint-Jean-Baptiste.

Le maire sur le terrain

Le maire entend aller directement sur le terrain au cours des prochains jours pour évaluer la situation.

« Je vais aller moi-même ramasser des poubelles dans une couple de places pour voir comment ça marche. Je vais me faire mon idée. Je vais arrêter d'écouter tout le monde, puis je vais trouver la solution moi-même »

Régis Labeaume, maire de Québec

Le maire montre du doigt les communications avec les fonctionnaires municipaux pour expliquer les ratés de la nouvelle règlementation. « Quand je vais remettre de l'ordre là-dedans, ça va brasser », a averti Régis Labeaume.

L'opposition accuse plutôt l'administration Labeaume d'avoir mal travaillé. « On tourne en rond, on fait volte-face, on revient à la case départ. Combien d'argent on a perdu dans l'opération parce qu'on a donné des sacs », s'interroge Anne Guérette, conseillère du district Cap-aux-Diamants.

Appel aux citoyens

Compte tenu de la confusion qui règne présentement dans le dossier de la gestion des matières résiduelles, nous sollicitons vos suggestions. Faites-nous part de la meilleure voie à suivre selon vous!

Posted by Régis Labeaume on 13 avril 2015

Dans une vidéo mise en ligne sur sa page Facebook, Régis Labeaume invite les citoyens insatisfaits à lui faire part de leurs commentaires.

« Je n'écoute plus les politiciens, je n'écoute plus les présidents d'organismes, les porte-parole. À partir de cet après-midi, je demande aux gens de m'écrire personnellement, à la Ville de Québec, à la mairie ou sur notre page Facebook et de me dire ce qu'ils en pensent », lance le maire Régis Labeaume.

Les nouvelles mesures pour la collecte :

Secteurs : Vieux-Québec, rue Saint-Jean, rue Saint-Joseph, Grande Allée

Dépôt des matières en bordure de la rue : 17 h à 21 h

Collecte : 21 h à 24 h

Fréquence : tous les jours sauf le dimanche

Secteurs : Faubourg Saint-Jean-Baptiste, Saint-Roch, Vieux-Limoilou

Dépôt des matières en bordure de la rue : 17 h à 19 h

Collecte : 19 h à 21 h

Fréquence : une fois par semaine

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo L'île aux ordures aux Maldives Voyez les images