NOUVELLES
13/04/2015 05:09 EDT | Actualisé 13/06/2015 01:12 EDT

Annie-Claude Thériault remporte le Prix de la nouvelle Radio-Canada 2015

Le jury du Prix de la nouvelle Radio-Canada, composé de l'auteure acadienne France Daigle, de l'auteur de romans policiers Martin Michaud et de l'auteure et éditrice Mélanie Vincelette, a choisi d'accorder le Prix de la nouvelle Radio-Canada 2015 à Annie-Claude Thériault pour sa nouvelle L'abattoir.

Le nom du lauréat du CBC Short Story Prize a également été dévoilé ce matin, et on peut lire son texte sur CBC Books

Née à Ottawa en 1978 de parents acadiens, Annie-Claude Thériault a grandi à Gatineau. Elle a publié en 2012 un premier roman, Quelque chose comme une odeur de printemps (Éditions David). Aujourd'hui, elle partage son temps entre l'écriture et l'enseignement de la philosophie au Collège Montmorency, à Laval.

La nouvelle L'abattoir a été choisie parmi près de 800 nouvelles inédites soumises au concours cette année.

Une voix singulière

Le jury était à la recherche d'une « voix singulière » et il l'a trouvée dans la nouvelle L'abattoir.

C'est l'étrange histoire d'un homme rachitique à un bras. D'un homme, un peu moins qu'un homme. C'est une histoire d'abattoir, de filiation, de double et de vengeance. Une histoire qui sent le cochon qu'on égorge.

Une jeune fille élevée dans l'odeur du fer près de la fontaine aux Lions de Nubie se retrouve un jour dans le fond d'un puits où son père la laisse pour morte. À la fin, dans un revirement de l'histoire, c'est le lecteur qui sera éclaboussé par une tarte aux bleuets qui tombera au sol après le retour d'un homme au regard de husky.

Une bourse de 6000 $

Annie-Claude Thériault recevra 6000 $, offerts par le Conseil des arts du Canada, et aura droit à une résidence d'écriture au Centre Banff, en Alberta. Sa nouvelle sera publiée dans le numéro de mai du magazine enRoute d'Air Canada, qui compte 1 million de lecteurs mensuellement.

Les quatre finalistes recevront chacun 1000 $, offerts par le Conseil des arts du Canada. Les voici :

Francis Asselin, pour Une île au large

Julien Beauseigle-Laniel, pour Truculente Eugénie

Jancimon Reid, pour La sanction 12

et Kiev Renaud, pour Les ombres chassées

Véritable tremplin pour les auteurs canadiens, le Prix de la nouvelle Radio-Canada est ouvert à tous, amateurs ou professionnels. Il récompense chaque année les meilleurs poèmes ou suites de poèmes inédits soumis au concours. Le gagnant reçoit 6000 $ offerts par le Conseil des arts du Canada, une résidence d'écriture au Centre Banff, en Alberta, et voit son texte publié dans le magazine enRoute d'Air Canada et sur ICI.Radio-Canada.ca/litterature. Les finalistes reçoivent chacun 1000 $ offerts par le Conseil des arts du Canada, et leur texte est publié sur ICI.Radio-Canada.ca/litterature.

Les trois Prix littéraires Radio-Canada :

Prix de la nouvelle Radio-Canada

Période d'inscription : du 1er septembre au 1er novembre

Prix du récit Radio-Canada

Période d'inscription : du 1er janvier au 1er mars

Prix de poésie Radio-Canada

Période d'inscription : du 1er avril au 1er juin