NOUVELLES
12/04/2015 17:19 EDT | Actualisé 12/06/2015 01:12 EDT

Parenteau salive à l'idée de vivre ses premières séries à Montréal

Pierre-Alexandre Parenteau a vécu les dernières séries éliminatoires à Montréal comme spectateur,  Cette fois-ci, il sera sur la glace plutôt que dans les estrades du Centre Bell lorsque les Sénateurs seront les visiteurs à Montréal.

Le Québécois de 32 ans a réalisé son rêve d'enfance l'automne dernier en portant l'uniforme du Canadien. Aujourd'hui, il a hâte de vivre la fièvre des séries qui frappera Montréal de plein fouet dans les prochains jours.

« Ça va être quelque chose d'incroyable, estime Parenteau. J'ai vraiment hâte de vivre ça avec mes coéquipiers et les autres joueurs québécois qui sont dans l'équipe. On en parle souvent. Depuis un mois, on en parle à chaque jour. Ils me disent que c'est la chose la plus intense qu'ils ont vécue. »

David Desharnais est le premier à rappeler à son compatriotre qu'il en aura pour son argent durant son expérience du printemps à Montréal.

« J'ai bien hâte qu'il le vive par lui-même, précise Desharnais. Parce que peu importe ce que je vais lui dire, il ne sera pas prêt à ça. »

Pierre-Alexandre Parenteau a un souvenir précis de la conquête de la Coupe Stanley par le Canadien en 1993.

« Mon plus beau souvenir, c'est 1993, avoue l'attaquant du Canadien. J'avais 10 ans et je me souviens où j'étais quand ils ont gagné. De la première, de la deuxième et de la troisième ronde. J'habitais chez mes parents à Ste-Julie, chez mes parents, on était dans la cave et on écoutait ça. »

La série entre les Sénateurs et le Canadien commencera mercredi à Montréal.