POLITIQUE
12/04/2015 05:06 EDT | Actualisé 12/06/2015 05:12 EDT

Le Canada serait revenu sur une invitation au nouveau président afghan

Andrew Burton via Getty Images
NEW YORK, NY - MARCH 26: Ashraf Ghani, President of Afghanistan, speaks at the Council On Foreign Relations on March 26, 2015 in New York City. President Ghani has been touring the United States this week and comes to New York on the heels of meeting with President Obama in Washington D.C. (Photo by Andrew Burton/Getty Images)

Le président afghan récemment élu Ashraf Ghani devait s'arrêter au Canada à la suite de son récent passage à Washington, mais que le gouvernement fédéral est revenu sur son invitation, affirment plusieurs sources du milieu diplomatique.

Un porte-parole du bureau de premier ministre Harper, Stephen Lecce, assure qu'aucune visite n'était prévue, mais que les responsables canadiens continuent de travailler avec le gouvernement afghan.

Des sources à Ottawa, Washington et Kaboul ont toutefois déclaré à La Presse Canadienne qu'un programme pour une escale de deux jours avait été esquissé pour Ashraf Ghani par l'ambassade canadienne à Kaboul et le ministère afghan des Affaires étrangères.

Ces sources affirment que le président Ghani «avait répondu favorablement» à l'idée.

Cependant, le projet est tombé à l'eau le - ou autour du - 23 mars, avant même qu'une invitation formelle soit envoyée. Les responsables canadiens auraient été dissuadés par la taille prévue de la délégation afghane, soit jusqu'à 75 personnes.

La visite d'Ashraf Ghani aurait aussi coïncidé avec le débat parlementaire concernant la prolongation de la mission canadienne en Irak. Le critique néodémocrate en matière de défense Jack Harris estime qu'il aurait été délicat pour les conservateurs de tenter de vendre une nouvelle guerre aux Canadiens dans ces circonstances.

Des représentants du gouvernement afghan et du corps diplomatique, qui ne peuvent s'exprimer publiquement sur un sujet aussi sensible, font valoir que ce voyage était annoncé comme une chance pour le nouveau dirigeant de l'Afghanistan de remercier personnellement les Canadiens pour leurs sacrifices pour son pays, dont la mort de 158 soldats.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Quelques controverses du gouvernement Harper Voyez les images