DIVERTISSEMENT
12/04/2015 09:40 EDT | Actualisé 12/04/2015 11:06 EDT

Kevin Bazinet grand gagnant de La Voix 2015 (VIDÉO)

Comme plusieurs l’avaient prédit, Kevin Bazinet a été élu grand gagnant de La voix. Le frère de Bobby Bazini, qui était dans l’équipe de Marc Dupré, devient ainsi le troisième vainqueur de La voix au Québec, après Valérie Carpentier en 2013 et Yoan Garneau en 2014.

Juste après avoir annoncé que Kevin avait été sacré «meilleure voix du Québec», au terme de la finale, dimanche, Charles Lafortune a confirmé que La voix connaîtrait une quatrième saison sur les ondes de TVA. Il n’a toutefois pas précisé si ce sera à l’hiver 2016 ou plus tard.

Kevin a récolté 46% des votes du public après sa prestation de dimanche. Seuls les téléspectateurs avaient leur mot à dire pour cette ultime édition de l’hiver, en votant pour leur favori pendant la diffusion, alors que, les semaines précédentes, les coachs devaient aussi se prononcer en émettant leur verdict, qui valait pour 40% de la note finale. Rosa Laricchiuta, Mathieu Holubowski et Angélike Falbo étaient finalistes avec Kevin cette année. Le gagnant a ainsi remporté un contrat de disque et une bourse de 50 000$.

«Sincèrement, je n’en crois pas mon cœur, a déclaré Kevin, la voix tremblotante et visiblement très heureux. Merci, merci, c’est tout ce qu’il y a à dire. Pour moi, la musique, c’est rassembleur. Je veux avoir du plaisir quand je chante, et chaque fois que je suis monté sur cette scène-là, j’ai eu du plaisir avec vous, et je veux continuer à en avoir. Je suis vraiment honoré que vous me donniez cette chance-là. Merci, merci beaucoup!»

«Je tiens à dire sincèrement : croyez en la vie! Je pars de quand même loin, j’avais parfois de la misère à y croire un petit peu, et il y a des fois des petites choses en moi qui me disaient : Kev, tu vaux quelque chose de plus que ça, et n’acceptez pas d’être moins que ça. Il faut se dépasser tout le temps, et atteindre ça!»

Compositions originales

Pour cette grande finale, les quatre finalistes devaient interpréter une chanson composée par leur coach et leur mentor.

Kevin s’est fait valoir avec une pièce créée par Marc Dupré et Alex Nevsky, intitulée Jusqu’où tu m’aimes. En trois ans de coaching à La voix, Marc Dupré voyait dimanche pour la première fois l’un de ses poulains accéder à la victoire.

La protégée d’Éric Lapointe, Rosa Laricchiuta, a été la première à faire sauter la baraque avec Je pleure, texte d’Éric et de Lynda Lemay. «Ce soir, je pleure comme une feuille d’automne, je pleure en dedans», a entonné la jeune femme de son timbre éraillé, à travers quelques fausses notes, très sexy dans sa courte robe noire et ses hautes bottes de la même couleur. Après son tour de chant, Pierre Lapointe a parlé d’elle comme d’une «femme en puissance». Éric Lapointe, lui, n’a pas tari d’éloges face à celle qu’il considère comme «la plus grande voix du Québec au niveau féminin». «Rosa, encore une fois, quelle performance, quelle voix à tout casser! On a écrit une tune en pensant à toi et on a vu juste, elle te va comme un gant. On dirait que c’est toi qui l’a écrite», a louangé le rockeur, avant de remercier Rosa pour la belle saison passée avec elle. «Ta performance d’à soir, c’était la cerise sur le sundae!»

Mathieu Holubowski avait reçu en cadeau Feuille d’argent, feuille d’or, de Pierre Lapointe et Philippe B, un air sans refrain ni couplets empreint de poésie qui, aux dires de Pierre, représentait bien «Mathieu le voyageur» et «Mathieu l’amoureux». Le principal intéressé a été gratifié d’une solide ovation après avoir fait valser sa voix ressemblant à celle de Patrick Watson. «Je ferais Montréal-Gaspé aller-retour 10 fois avec cette chanson et ta voix», l’a complimenté Isabelle Boulay. Pierre Lapointe, lui, a été sobre, mais gentil dans ses commentaires. «J’ai beaucoup d’admiration pour toi, tu m’as fait vivre beaucoup de belles choses. Tu as beaucoup de belles qualités, beaucoup d’humilité, tu es brillant et curieux. Tu es là pour chanter et pour nous faire voyager avec ta voix pendant longtemps, j’en suis sûr», a dit Pierre.

Enfin, Angélike Falbo, qui a évolué avec Isabelle Boulay, a cherché à séduire la foule avec Comme un appel, d’Isabelle et Vincent Vallières. Comme un appel reflétait bien le cheminement d’Angélike à La voix, ont expliqué les deux créateurs.

Def Leppard et Kelly Clarkson

Pour les accompagner dans cette ultime étape de leur parcours à La voix, les participants pouvaient compter sur une kyrielle d’invités de renom pour s’éclater avec eux.

En ouverture, le mythique groupe Def Leppard a lancé la fête sur une note de rock, avec les tubes Let’s Get Rocked et Pour Some Sugar On Me. Éric Lapointe a réalisé un rêve de petit garçon en rejoignant les membres de la formation pour cracher ce dernier titre avec eux.

Après que les finalistes se soient commis, Patrice Michaud a offert son succès Mécaniques générales, auprès de Marc Dupré et de quelques révélations masculines de cette année de La voix.

Autre grosse pointure, l’Américaine Kelly Clarkson est venue faire son tour, le temps de propulser ses morceaux les plus populaires, Since U Been Gone, Stronger (What Doesn’t Kill You) et Heartbeat Song. Le pot-pourri s’est achevé dans une harmonie avec Kevin, Rosa, Mathieu et Angelike. Elle-même devenue une vedette suite à son passage à un concours, la première saison d’American Idol, aux États-Unis, en 2002, Kelly y est allé d’un charmant «exactement», en français, lorsque Charles Lafortune a dit qu’une carrière dans la musique devait toujours être teintée de plaisir. «Je vous en prie», a aussi déclaré la chanteuse, de son craquant accent.

Disque platine pour Yoan

Il y a un an presque jour pour jour, le 13 avril 2014, Yoan Garneau était sacré vainqueur de la deuxième mouture québécoise de La voix. Le blond héritier de Johnny Cash, dont le premier album, paru le 23 mars, trône présentement au sommet des palmarès de vente au Canada, a chanté J’entends siffler le train, son premier extrait radio, en duo avec son ancienne coach, Isabelle Boulay. Yoan a ensuite entamé Good Hearted Woman seul, avant d’être rejoint à nouveau par Isabelle Boulay, et par la vedette country Brett Kissel.

À la fin de sa prestation, les filles de l’équipe d’Isabelle Boulay sont venues remettre à Yoan un disque platine, c’est-à-dire une plaque soulignant la vente de 80 000 exemplaires de son disque éponyme. La jeune Lili-Ann De Francesco, éliminée la semaine dernière, a remis la même décoration à Charles Lafortune, en mentionnant qu’il était le «grand frère» des candidats.

Tous les concurrents des directs de La voix 2015 se sont rassemblés sur Fanny, avec le mentor Alex Nevsky qui, il y a un an, avait également été de la finale du concours avec ses pièces On leur a fait croire et Les coloriés. Tout de suite après, la rockeuse Melissa Etheridge a elle aussi donné un très bon moment de télévision, en enchaînant ses classiques Like the way I do, I’m The Only One et Bring Me Some Water.

Même le très rare Jean Leloup était de la partie avec l’immortel Johnny Go et sa récente À Paradis City. Pierre Lapointe a semblé prendre un malin plaisir à partager la scène avec l’inimitable Leloup, tout comme les quatre finalistes.

Signalons enfin que, alors que Rosa, Mathieu et Kevin ont reçu des mots d’encouragements de leurs proches vers la fin de l’émission, Angelike, elle, a eu droit à une vidéo de son idole, Christina Aguilera. La semaine dernière, Angélike avait défendu sa place en demi-finale avec Say Something, d’Aguilera. Bobby Bazini, lui, a eu de bonnes paroles à l’égard de son frère Kevin.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo15 albums québécois dans la mire en 2015 Voyez les images