NOUVELLES
12/04/2015 03:50 EDT | Actualisé 12/04/2015 03:50 EDT

Début des activités de commémoration du 100e anniversaire du génocide arménien

René Saint-Louis/Radio-Canada

Plus de 2000 personnes ont assisté samedi soir à la première mondiale de Messe et Requiem 2015. L'œuvre du compositeur canadien d'origine arménienne Petros Shoujounian était présentée à l'église Saint-Jean-Baptiste, rue Rachel à Montréal.

Un reportage de René Saint-Louis

Petros Shoujounian a mis près de 5 ans pour composer cette oeuvre pour grand coeur (huit voix et quatre solistes). Sur scène, 70 choristes du Coeur St-Laurent de Montréal ont accompagné la mezzo-soprano Marie-Annick Béliveau, la soprano Sasha Djihanian, le ténor Elie Berberian et le baryton Vartan Gabrielian. Ces trois derniers sont tous des Canadiens d'origine arménienne.

Au cours des prochains jours, plusieurs événements viendront souligner la mémoire des victimes du génocide arménien.

Au moins un million d'Arméniens ont été massacrés en Turquie lors de la Première Guerre mondiale. Une marche en leur mémoire aura lieu à Toronto le 19 avril, une autre à Ottawa le 24 avril ainsi qu'à Montréal le 3 mai.

Les chefs d'État du monde entier, dont le premier ministre Stephen Harper, ont été invités à Erevan, la capitale de l'Arménie, où les commémorations culmineront le 24 avril prochain.