Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une première pour la Québécoise Amélie Kretz

Amélie Kretz s'est classée 13e de la course de Gold Coast en Australie, 3e étape des Séries mondiales de triathlon.

La Québécoise terminait une course des Séries mondiales pour la première fois de sa carrière.

Les Américaines ont tiré le meilleur de Gold Coast, monopolisant les trois marches du podium. Gwen Jorgensen a triomphé avec un chrono de 1 h 56 min 59 s, devant sa compatriote Sarah True (1:58:17) et Katie Zaferes 1:58:35).

Ce gain s'ajoute au palmarès de Jorgensen qui compte maintenant 11 victoires. Elle et Zaferes étaient montées sur les plus hautes marches du podium lors des deux étapes précédentes, en mars.

La jeune Kretz, de Blainville, a franchi la ligne d'arrivée 3 min 19 derrière la gagnante au terme de 1500 m de natation, 43,2 km de vélo et 10 km de course à pied.

« Ça commence vraiment bien ma carrière en WTS. Je n'étais pas nerveuse avant la course. Mes accomplissements lors des précédentes épreuves m'ont donné confiance. J'étais détendue et je savais que j'étais ici pour bien performer du début à la fin », a commenté l'athlète en entrevue à Triathlon Canada.

« J'ai été coincée derrière un accident durant le premier tour à vélo. C'était décevant. Je me suis ensuite assurée d'être bien positionnée et prête à aller de l'avant s'il y avait une attaque. Le groupe travaillait bien jusqu'au milieu du 43,5 km, puis a ralenti et personne ne voulait faire le travail. Le reste de cette étape était assez tranquille », a-t-elle ajouté.

« Mes jambes allaient bien quand j'ai débarqué de mon vélo. J'ai pris un bon rythme à la course à pied et j'ai essayé de conserver mon calme. J'avais oublié combien ça fait mal une distance olympique ! Durant le dernier tour, je commençais à penser mourir, mais j'ai trouvé l'énergie supplémentaire et j'ai réussi à dépasser quelques filles. Je suis vraiment contente d'avoir terminé ma première course de Série mondiale », a dit Kretz.

Lors de la deuxième étape disputée à Auckland, une chute avait forcé l'athlète à abandonner l'épreuve avant la fin.

L'autre Québécoise en lice Sarah-Anne Brault (2:01:57) s'est classée 28e. L'athlète de Québec s'était classée neuvième à Auckland, le 28 mars.

Paula Findlay, de l'Alberta, n'a pas terminé la course.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.