Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Target ferme ses derniers magasins au Canada

Target Canada ferme ses 13 derniers magasins en sol canadien cette fin de semaine. En plus de milliers de suppressions d'emploi, la compagnie laisse derrière elle des dizaines d'édifices vacants dont l'avenir soulève des inquiétudes dans certaines communautés.

La compagnie Goodlife Fitness a émis l'idée de transformer les anciens locaux de Target en salles de gym. Des chercheurs de la Banque CIBC ont dit que Loblaws et Walmart notamment pourraient être intéressés.

Fermeture rapide

En janvier 2011 la compagnie américaine avait annoncé son intention de récupérer les locaux laissés vacants par Zellers notamment pour entrer sur le marché canadien. 133 magasins avaient alors été ouverts.

Leur fermeture s'est faite rapidement : l'entreprise a annoncé qu'elle pliait bagage en janvier dernier parce qu'elle n'entrevoyait aucune possibilité de réaliser des profits d'ici 2021. Le mois de mai avait d'abord été envisagé pour la fermeture finale qui a finalement été avancée.

Lorsque Target a annoncé son retrait du marché canadien, la compagnie employait 17 600 personnes. Tous ces employés ont été mis à pied progressivement en suivant la fermeture des magasins.

Des « funérailles » symboliques sont aussi prévues samedi soir devant un magasin au nord du centre-ville de Toronto par un homme qui affirme avoir été le premier client de Target au Canada.

Avec des informations d'Alex Boissonneault.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.