Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Pas de vote sur la fin du boycott des cours au Cégep du Vieux-Montréal

MONTRÉAL - Les 1000 étudiants du Cégep du Vieux-Montréal ayant participé à une assemblée de plus de cinq heures vendredi n'ont finalement pas pu voter sur la poursuite ou l'arrêt du boycott des cours pour des raisons de procédures.Une pétition de plus de 300 noms avait été déposée jeudi pour la tenue d'une assemblée spéciale afin de revoir le mandat de grève à la suite d'une assemblée pour le moins tumultueuse mardi. Mais ceux qui présidaient l'assemblée ont jugé le délai trop court. Une autre assemblée est prévue mercredi prochain.Le rassemblement de vendredi, dans trois salles distinctes du collège (salles offertes gracieusement par le cégep à l'association étudiante), a été ponctué de débats ayant traîné en longueur, dans un climat d'intimidation envers les journalistes.Afin de tenter de calmer les esprits, l'administration du cégep avait même acquiescé à une demande d'une vingtaine d'étudiants visant à évincer les journalistes qui se trouvaient pourtant dans le hall d'entrée après avoir accepté le huis clos «médiatique» exigé par l'assemblée.La porte-parole du cégep a expliqué que l'on vivait à ce moment-là «une période de grande tension et qu'il fallait que la pression baisse».À l'issue de la rencontre, des étudiants ont vigoureusement dénoncé la façon de faire de ceux qui ont présidé l'assemblée, affirmant aussi que des intervenants contre le boycott ont été insultés et conspués.Sur le trottoir, pourtant un endroit public, des étudiants cagoulés ont «ordonné» à des représentants des médias de ne pas interviewer ceux et celles qui avaient participé à l'assemblée.Mardi dernier, dans une assemblée houleuse, une majorité des étudiants avaient voté à deux reprises contre la grève avant de voter en faveur, dans ce dernier cas, après que de nombreux participants eurent quitté le cégep.Au Québec, parmi les étudiants en grève, les deux tiers se trouvent dans certains départements de l'UQAM et au Cégep du Vieux Montréal, qui compte 6000 étudiants.(Avec la collaboration de Philippe Bonneville, COGECO)

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.