Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des oiseaux meurent de faim à cause de la neige dans les Maritimes

Des oiseaux dans les Maritimes peinent à trouver leur nourriture, car le sol est gelé et toujours recouvert d'une épaisse couche de neige.

Dave Currie, président de la Société d'ornithologie de la Nouvelle-Écosse, dit qu'il reçoit de nombreux appels de gens qui trouvent dans leur cour des oiseaux morts ou mourants de faim.

En attendant la fonte des neiges, les vétérinaires Currie et Helen Van Doninck, suggèrent aux gens de déposer dans leur cour de la nourriture pour les oiseaux, notamment des graines et de petites portions de fruits. Ils conseillent aussi aux gens de déposer des poils de chien, des fibres de vêtements ou de la ouate. Les oiseaux peuvent s'en servir pour construire leurs nids.

Currie et Helen Van Doninck travaillent dans un refuge pour animaux dans la région de Cobequid. Ils disent s'occuper de neuf hiboux qui ont été trouvés affamés.

La situation est particulièrement difficile pour les oiseaux migrateurs qui arrivent dans les Maritimes. Les rouge-gorges, par exemple, se nourrissent d'insectes qu'ils trouvent dans le sol. Il est impossible pour eux d'en trouver en ce moment.

Dave Currie dit craindre que les populations d'oiseaux migrateurs prennent plusieurs années à se reconstituer.

Pamela Gallant, membre de la Société d'ornithologie de la Nouvelle-Écosse, demande aux gens de faire ce qu'ils peuvent pour aider ces oiseaux.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.