NOUVELLES
10/04/2015 11:17 EDT | Actualisé 10/06/2015 01:12 EDT

Un quatuor canadien en séries... en attendant les Sénateurs

Winnipeg, Calgary, Vancouver et Montréal sont en mode séries. Ottawa est prête à joindre les rangs. Cinq villes canadiennes dont les équipes participeraient aux éliminatoires, ce serait du jamais vu en 11 ans.

Au fil des ans, le Canadien et les Canucks ont gâté leurs partisans au printemps. Ces deux formations n'ont raté les séries qu'une seule fois au cours des six dernières années.

Les Jets et les Flames, eux, quittent enfin leur costume de spectateurs pour s'aventurer sur le parcours qui mène à la Coupe Stanley. Calgary a attendu 6 ans, Winnipeg s'est résignée à son sort pendant 19 ans après le départ de ses Jets en 1996 suivi d'un retour en 2011.

« C'est formidable, déclare l'attaquant du Canadien Dale Weise. Nous étions la seule équipe canadienne en séries l'an dernier. Le hockey au Canada va en tirer profit. De toute façon, les amateurs vont s'intéresser aux matchs quand même. »

Son coéquipier Pierre-Alexandre Parenteau abondait dans le même sens.

« C'est le fun de voir ça. Plus qu'il y a d'équipes canadiennes, mieux c'est pour nous. Le hockey est populaire et c'est le fun de voir des équipes canadiennes faire les séries. »

Ottawa au bord de l'exploit

Les Sénateurs n'ont jamais été si vivants. Contre toute attente, Ottawa contrôle dorénavant sa destinée avec un seul match à disputer. Une victoire à Philadelphie, samedi, confirmerait la présence des Sénateurs en séries.

Un accomplissement de taille compte tenu qu'il y a deux mois à peine, cette équipe était à peine visible sur le radar des prétendants à une place en séries.

Les Sénateurs ont gagné 22 de leurs 30 derniers matchs avec la complicité inattendue d'Andrew Hammond, un gardien perçu à son arrivée à Ottawa comme une bouée de sauvetage suspecte. Le Hamburglar est pourtant devenu le joueur le plus populaire d'une équipe dont la balloune ne s'est jamais dégonflée.

Brandon Prust, du Canadien, se réjouit pour les amateur de hockey au Canada qui ne laissent jamais tomber leur équipe.

« Les amateurs de hockey canadiens sont des gens fiers et passionnés. Que leur équipe soit bonne ou mauvaise, ils remplissent l'amphithéâtre. Les Canadiens méritent de vivre les éliminatoires. »

Edmonton et Toronto rateront encore les séries en 2015.

En 2004, les Maple Leafs, le Canadien, les Canucks, les Sénateurs et les Flames s'étaient qualifiés pour les éliminatoires. Cette année-là, les Flames ont même atteint la finale remportée par.... le Lightning de Tampa Bay, qui avait éliminé le Canadien en quatre matchs au deuxième tour!