NOUVELLES
10/04/2015 08:12 EDT | Actualisé 10/06/2015 05:12 EDT

Un Sommet des Amériques historique (VIDÉO)

Les yeux sont rivés sur le président américain Barack Obama et sur son homologue cubain, Raul Castro qui se retrouvent tous deux au septième Sommet des Amériques qui se tient aujourd'hui et demain, à Panama City.

Pour le moment, aucune rencontre formelle n'est prévue, Washington indiquant plutôt que les deux hommes auront « une interaction ».

Cuba participe ainsi pour la première fois de l'histoire à la rencontre des 35 États américains.

De son côté, le premier ministre canadien Stephen Harper est également attendu au Panama, en milieu d'après-midi.

Accompagné de son ministre des Affaires étrangères, Rob Nicholson, M. Harper souhaite obtenir une rencontre avec M. Castro. Rappelons que le Canada avait joué un rôle en fournissant un soutien logistique pour la tenue de rencontres ultra secrètes qui ont mené, en décembre dernier, au rapprochement historique entre les gouvernements américain et cubain.

Il est aussi probable que le premier ministre canadien veuille discuter, avec M. Castro, de la possibilité d'investissements canadiens à Cuba.

Que Cuba soit ainsi présent constitue une première qui tient clairement à la volonté de Barack Obama de poursuivre le réchauffement des relations entre les deux pays, que 53 ans d'antagonisme absolu ont opposé. D'ailleurs, la Maison blanche a laissé savoir que messieurs Obama et Castro s'étaient parlé mercredi par téléphone.

Sécurité et prospérité

Stephen Harper entend profiter de la tribune panaméenne pour faire la promotion de la sécurité et de la prospérité dans les Amériques.

Il doit annoncer certaines initiatives pour aider la production agricole dans des pays comme le Honduras et le Pérou, et la gouvernance dans le secteur de l'extraction des ressources naturelles en Colombie.

Avec Marc Godbout et Jean-Michel Leprince

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter