NOUVELLES
10/04/2015 18:36 EDT | Actualisé 10/06/2015 01:12 EDT

Sécheresse en Californie: les villes passent à l'action pour préserver l'eau

SACRAMENTO, États-Unis - Les maires des grandes villes californiennes passent à l'action pour préserver l'eau, alors que l'État doit affronter l'une des pires sécheresses de son histoire.Les dirigeants de San Diego et de Los Angeles, notamment, ont lancé des programmes de sensibilisation et adopté des règlements plus contraignants visant à imposer des amendes aux contrevenants.Le maire de San Diego, Kevin Faulconer, a annoncé que des «polices de l'eau» parcourraient les rues pour détecter ceux qui gaspillent la précieuse ressource.La semaine dernière, le gouverneur de l'État, Jerry Brown, a signé un décret pour que les citoyens et les entreprises diminuent considérablement leur consommation d'eau. Les autorités pourraient réclamer une réduction de 20 pour cent par rapport aux niveaux de 2013, selon une proposition préliminaire.La décision de M. Brown permet aux maires d'imposer des mesures encore plus impopulaires, notamment des pénalités financières. M. Faulconer a ainsi répété avoir reçu un «mandat» des autorités de l'État pour ordonner de telles restrictions.San Diego, qui a l'un des plus bas ratios de consommation d'eau par habitant, avait déjà peu de réserves d'eau avant le début de la sécheresse actuelle. La municipalité avait adopté bien avant des règlements pour économiser l'eau, dont une limite de trois fois par semaine pour arroser son terrain.À Los Angeles, le maire Eric Garcetti a annoncé jeudi qu'il lançait une vaste campagne de conservation de l'eau. Plusieurs publicités seront présentées à la télévision, à la radio et des dépliants seront distribués pour sensibiliser la population.Le porte-parole de M. Garcetti a indiqué que l'implantation de ce programme était prévue avant l'annonce du gouverneur Brown. Le maire Garcetti, qui veut diminuer de 20 pour cent la consommation d'eau de Los Angeles, est en voie d'atteindre son objectif pour 2017.Les plus petites villes de l'État ont aussi tenu à participer à cet effort collectif. Le district de la côte sud de la Californie a ainsi interdit à ses résidants de remplir leur piscine. À Palm Springs, il est formellement proscrit d'arroser son terrain.Beaucoup de travail reste à faire, cependant. À San Francisco, la troisième plus grande ville en importance de la Californie, chaque citoyen consomme en moyenne plus de 166 litres d'eau quotidiennement.