NOUVELLES
10/04/2015 11:30 EDT | Actualisé 10/06/2015 01:12 EDT

Monique Giroux retourne à Paris, trois mois après les attentats

Pour l'émission spéciale Comment vas-tu, Paris?, Monique Giroux a recueilli les pensées des artistes à la suite des attentats, dont celui commis dans les locaux de Charlie Hebdo.

L'émission sera diffusée sur ICI Musique le samedi 11 avril à 22 h et le dimanche 12 avril à 15 h.

Un texte de Ronald Georges

L'animatrice d'ICI Musique entretient une relation particulière avec Paris, la ville où vivent de grands artistes de la chanson française.

Les attentats qui ont été commis en France le 7 janvier dernier ont fortement ébranlé l'animatrice. Comme Monique Giroux a beaucoup d'amis dans la Ville Lumière, elle s'est mise à parler de ce sujet.

Rapidement, l'idée d'aller plus loin avec ces correspondances est alors apparue. « J'en avais plusieurs. Les phrases étaient de la poésie. C'était profond, touchant, c'était de la prose », révèle l'animatrice, qui s'est alors rendue à Paris du 6 au 16 mars dernier.

Monique Giroux a recueilli les commentaires de Charles Aznavour, de Jane Birkin, d'Albin de la Simone, de Grand Corps Malade, de Juliette Gréco, de La Grande Sophie, d'Alexandre Tharaud et d'autres artistes français.

La réflexion des artistes

Étonnamment, personne en France n'a pensé à demander aux artistes de parler des attentats, explique-t-elle.

Monique Giroux voulait susciter la réflexion. Les artistes qu'elle a rencontrés sont de générations diverses. Malgré cela, leurs points de vue sont similaires : l'optimisme règne en général.

Charles Aznavour affirme que Paris s'est relevée et qu'elle se relèvera encore. « Par contre, même s'il est très branché sur Internet et sur les réseaux sociaux, il est effrayé par la rapidité et la méchanceté sur les réseaux sociaux », explique Monique Giroux.

Alexandre Tharaud et Grand Corps Malade sont aussi optimistes.

Monique Giroux estime que ces événements, à l'image des attentats survenus dans une université au Kenya, s'attaquent « à la pensée, à la culture, à l'avenir ».

Une émission pas si musicale que ça

Reconnue pour son amour de la chanson française et de la musique en général, Monique Giroux a voulu laisser la place à la réflexion.

Dans l'émission, la musique est essentiellement française, mais les chansons des artistes interviewés ne sont pas nécessairement rattachées à eux. Ainsi, les œuvres classiques de Ravel, de Fauré et de Satie parsèment les entretiens et côtoient des pièces d'Aznavour, de Piaf et de Zaz.

Les chansons composées à la suite des attentats en France font aussi partie du lot, dont #JeSuisCharlie, que Grand Corps Malade a composée le soir même, et celle de -M-, Comme un seul homme.

« Ce n'est pas une émission de divertissement. Elle me tient à cœur », conclut Monique Giroux, qui l'a réalisée dans l'urgence en cinq jours de travail.