NOUVELLES
10/04/2015 03:43 EDT | Actualisé 10/06/2015 01:12 EDT

Les ministères au N.-B. vont se serrer la ceinture

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick demande à tous ses ministères de proposer des scénarios de réduction de leurs dépenses de 5 % et de 10 %.

Cette démarche s'insère dans la révision stratégique des programmes pilotée par le ministre Victor Boudreau.

Victor Boudreau explique que les coupes de 5 % et de 10 % ne sont pas des cibles définitives. Il s'agit d'étudier divers scénarios. « C'est vrai que c'est beaucoup, mais il faut s'entendre que c'est un exercice. Ce n'est pas une directive de couper. C'est tout simplement d'arriver avec des propositions, des suggestions, pour voir à quoi ça pourrait ressembler », dit-il.

Le ministère de la Santé, par exemple, doit viser des économies de 10 %. La ministre du Développement social Cathy Rogers affirme que son ministère visera la même cible.

Des réunions sont d'ailleurs prévues la semaine prochaine entre les hauts fonctionnaires de tous les ministères et les représentants de différents groupes d'intérêts qui seront invités à soumettre leurs idées sur des moyens d'économiser.

« L'exercice aussi, c'est de faire entrer tous les intervenants, tous les groupes d'intérêts de chaque ministère, et de leur démontrer le défi que c'est d'arriver avec un budget soit équilibré ou avec des coupes, des choses du genre. C'est vraiment d'avoir la chance d'avoir ce dialogue-là avec tous les intervenants dans une même salle, autour d'une même table, pour qu'ils apprennent l'un de l'autre comment ça peut être une tâche assez difficile », souligne Victor Boudreau.

Pour les libéraux, il s'agit de la première étape vers des économies de 600 millions de dollars afin de lutter contre le déficit budgétaire chronique. Cet objectif devrait figurer dans le budget de l'an prochain.

Selon le député progressiste-conservateur Blaine Higgs, ancien ministre des Finances, le gouvernement peut certainement réduire ses dépenses. Il ajoute qu'il faut pour cela écouter les gens qui ont des idées. Selon lui, les libéraux ont compliqué le tout quand ils ont dissous des équipes qu'il avait formées pour réduire les dépenses gouvernementales.

Le gouvernement invitera bientôt le public à lui soumettre aussi des idées de solutions pour réduire les dépenses.