NOUVELLES
10/04/2015 19:20 EDT | Actualisé 10/06/2015 01:12 EDT

Les lanceurs des Cubs et des Rockies insérés au 8e rang du rôle des frappeurs

DENVER - Pour la première fois depuis 2008, deux gérants ont inscrit le nom de leur lanceur partant au huitième rang du rôle des frappeurs de leur équipe, vendredi.Le gaucher Travis Wood, des Cubs de Chicago, frappait devant le deuxième-but Arismendy Alcantara tandis que le nom Tyler Matzek, un gaucher des Rockies du Colorado, avait été inséré devant celui du deuxième-but D.J. LeMahieu.L'ancien gérant des Cardinals de St. Louis, Tony La Russa, a maintes fois utilisé cette tactique, et plusieurs de ses homologues l'ont occasionnellement imité.Le gérant des Cubs, Joe Maddon, a souvent agi de la sorte lors des matchs inter-ligues alors qu'il était à la tête des Rays de Tampa Bay. De plus, Maddon a utilisé son lanceur au huitième rang de l'alignement lors des deux premiers matchs de son équipe contre les Cardinals de St. Louis.Le gérant des Rockies, Walt Weiss, l'a imité vendredi.«Et j'ai copié Tony, a admis Maddon. Nos vies entières ne sont qu'un énorme plagiat.»Le 13 juillet 2008, Joel Pineiro, des Cardinals, et Ian Snell, des Pirates de Pittsburgh, s'étaient retrouvés au huitième rang, la dernière fois que cela s'était produit selon STATS.«C'était une bonne série de confrontations contre un partant gaucher, a dit Weiss après avoir pris la décision de ne pas inscrire le nom de son lanceur au neuvième rang pour une première fois en plus de deux saisons comme gérant. Je voulais un frappeur dangereux au deuxième rang et je préférais un droitier, j'ai donc mis Tulo (Troy Tulowitzki). Je voulais deux joueurs de position devant lui et c'est pour ça que j'ai inscrit le lanceur au huitième rang.»Maddon a déjà critiqué La Russa au sujet de cette stratégie alors qu'il se préparait pour un match inter-ligue «et maintenant que je suis dans la Ligue nationale, j'y ai réfléchi un peu plus et on dirait que j'aime ça.»«Une école de pensée dirait qu'à ce temps-ci de l'année, vous ne vous attendez pas à ce que votre lanceur joue jusqu'à la fin du match, a dit Maddon. Cela permet d'envoyer un frappeur suppléant un peu plus tôt.«Et deuxièmement, ce que j'aime encore plus, cela vous permet d'avoir un deuxième premier frappeur ce qui vous permet d'employer un meilleur frappeur au deuxième rang, comme Tulowitzki pour les Rockies.»L'utilisation du lanceur au neuvième rang a toujours été la norme dans le baseball. Même quand Don Newcombe a affiché une moyenne de ,359 avec sept circuits et 20 victoires avec les Dodgers de Brooklyn en 1955, il a toujours frappé au neuvième rang.«On dirait que c'est une de ces choses qui a toujours été faite de la même manière, on pense donc que le lanceur doit frapper au neuvième rang, a raconté Maddon. Le seul moment où ça pourrait être un désavantage est dans une situation avec les buts remplis et deux retraits, mais ça pourrait aussi arriver si le lanceur est au neuvième rang.»