NOUVELLES
10/04/2015 09:56 EDT | Actualisé 10/06/2015 01:12 EDT

La difficile marche des Penguins

Le terme est cliché, surtout à ce moment-ci de la saison. Mais le match que les Penguins de Pittsburgh disputeront vendredi soir à domicile n'en est pas moins crucial.

Les Penguins peuvent enfin obtenir leur billet pour les séries éliminatoires avec une victoire sur les Islanders de New York. Mais rien n'est simple par les temps qui courent pour la bande à Sidney Crosby et à Evegeni Malkin.

Leur fiche (42-26-12) ne montre que 3 victoires à leurs 14 dernières rencontres (3-9-2). Pire encore, les Penguins ont laissé filer des avances de 2-0 et même de 3-0 à quatre reprises, la dernière il y a trois jours contre les Sénateurs d'Ottawa.

Ces mêmes Sénateurs ont gagné jeudi contre les Rangers pour du même coup se propulser devant les Penguins dans la course aux éliminatoires.

Pittsburgh a obtenu un sursis grâce à la défaite de Boston, jeudi soir, face à la Floride. Sauf que le revers des Bruins a aussi qualifié les Islanders (46-28-6) pour les séries.

Malkin tente de camoufler son inquiétude en affirmant à qui veut l'entendre qu'il est convaincu que son équipe sera des séries, comme ça a  été le cas chaque année depuis qu'il joue à Pittsburgh.

Les Islanders traversent, eux aussi, une disette avec un rendement de 3-7-2 à leurs 12 dernières rencontres. La bonne nouvelle est qu'ils ont déjà vaincu les Penguins trois fois en quatre duels cette saison.

Les Islanders n'ont pas gagné une série éliminatoire en 22 ans, tandis que Pittsburgh n'a raté les séries que 4 fois au cours des 25 dernières années.

« Tout le monde dans cette chambre veut régler le dossier ce soir, a déclaré le défenseur des Penguins Ben Lovejoy. Nous allons tout donner et faire comme si c'était notre dernière chance. »

Marc-André Fleury sera devant le filet des Penguins. Advenant une défaite, les Pens auront une autre chance samedi soir à Buffalo.

Sur le plan individuel, la lutte pour le 1er rang des pointeurs de la LNH entre Crosby (28-55-83) et John Tavares (36-47-83) retiendra aussi l'attention des amateurs.

Parions aussi que Jamie Benn, des Stars de Dallas, (32-51-83) gardera un œil sur la rencontre.