NOUVELLES
10/04/2015 17:21 EDT | Actualisé 10/06/2015 01:12 EDT

La Bourse de Toronto clôture en hausse pour une 7e séance de suite

TORONTO - La Bourse de Toronto a prolongé vendredi sa séquence de gains en clôturant en hausse pour une septième séance consécutive, soutenue par les hausse des prix des matières premières et de meilleurs chiffres que prévu sur la création d'emplois au Canada le mois dernier.L'indice composé S&P/TSX a avancé de 62,12 points pour terminer la journée avec 15 388,43 points, tandis que le dollar canadien s'est apprécié de 0,07 cent US à 79,49 cents US.Les économistes ne s'attendaient pas à une croissance du marché de l'emploi au mois de mars, mais Statistique Canada a signalé qu'environ 29 000 emplois avaient été créés le mois dernier, même si ceux-ci étaient essentiellement du travail à temps partiel. L'augmentation mensuelle n'a pas suffi pour faire reculer le taux de chômage, qui est resté stable à 6,8 pour cent.Les marchés new-yorkais ont aussi connu une bonne journée, alors que les investisseurs prenaient connaissance des plus récents résultats trimestriels d'entreprise.General Electric a notamment annoncé un important rachat d'actions et son intention de vendre la plus grande partie de sa division des services financiers, pour se concentrer davantage sur ses activités industrielles. Son action a bondi vendredi 2,78 $ US, soit 10,8 pour cent, à 28,51 $ US.La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a grimpé d'environ 98,92 points à 18 057,65 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a pris 10,88 points à 2102,06 points et que l'indice composé du Nasdaq a gagné 21,41 points à 4995,98 points.Du côté des ressources naturelles, le cours du pétrole brut a progressé de 85 cents US à 51,64 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. Le secteur torontois de l'énergie a réagi en progressant de 0,7 pour cent.Le prix du lingot d'or a quant à lui rebondi, après trois journées de pertes, pour gagner 11 $ US à 1204,60 $ US l'once. Le secteur aurifère du TSX en a profité et a avancé de 2,3 pour cent, affichant du coup la meilleure performance du parquet. Les moins bonnes performances du parquet torontois ont été celles des secteurs des métaux et minerais diversifiés et des biens de consommation de base, qui ont affiché des reculs respectifs de 0,2 et 0,3 pour cent.