NOUVELLES
10/04/2015 09:36 EDT | Actualisé 10/06/2015 01:12 EDT

Henao incapable de creuser l'écart au Tour du Pays basque

Sergio Henao a conservé son maillot jaune de meneur du Tour du Pays basque vendredi après la cinquième étape remportée par l'Espagnol Mikel Landa (Astana).

Reste que le Colombien de Sky n'a aucune marge d'erreur avant le contre-la-montre final samedi.

Henao, 7e au sommet du mur d'Aia vendredi, reste en tête du classement général. Il affiche le même temps que l'Espagnol Joaquim Rodriguez (2e), vainqueur des deux dernières étapes, et il détient sept secondes d'avance sur le Britannique Simon Yates (3e).

Son compatriote Nairo Quintana (Movistar) est 4e à 12 s et nombre de coureurs peuvent encore rêver du top 5 dont Simon Spilak (6e à 22 s), Tejay Van Garderen (9e à 36 s), Thibaut Pinot (10e à 36 s), Michal Kwiatkowski (11e à 42 s).

Dans ce contexte, le scénario de 2013 risque de hanter Henao. Déjà meneur avant l'ultime étape chronométrée, il avait cédé son maillot jaune à son compatriote Quintana, 2e du contre-la-montre et vainqueur final.

Toutefois, Quintana n'a pas semblé le plus fort des favoris cette semaine. Du coup, l'indécision règne avant le contre-la-montre de 18,3 km autour d'Aia samedi, qui s'achèvera de nouveau au sommet du difficile mur escaladé trois fois vendredi.

C'est lors de l'ultime passage sur ces rampes à plus de 25 % que le Mikel Landa a faussé compagnie à ses derniers compagnons d'échappée pour remporter la cinquième étape devant son public basque.

Au terme des 155,5 km, il a devancé le Belge Tim Wellens et l'Américain Tom Danielson.

Mais la bagarre a surtout eu lieu derrière, chez les favoris, où Simon Yates a réussi à reprendre trois petites secondes à Henao (7e), arrivé avec Rodriguez (8e).