NOUVELLES
10/04/2015 05:48 EDT | Actualisé 10/04/2015 05:48 EDT

Jordan Spieth bat un record vieux de 39 ans à Augusta

JIM WATSON via Getty Images
Jordan Spieth of the US waves to patrons at the 18th hole during Round 2 of the 79th Masters Golf Tournament at Augusta National Golf Club on April 10, 2015, in Augusta, Georgia. AFP PHOTO/JIM WATSON (Photo credit should read JIM WATSON/AFP/Getty Images)

Toujours aussi dominant, l'Américain Jordan Spieth a établi non pas une, mais deux nouvelles marques, vendredi, au Tournoi des maîtres.

D'abord, son score de 130 (-14) après deux parcours est le meilleur jamais réalisé sur le mythique terrain d'Augusta. Du coup, le golfeur de 21 ans a brisé le record de 131 que Raymond Floyd avait réalisé en 1976.

Puis, personne dans l'histoire du golf n'a affiché pareil différentiel (-14) après deux parcours dans un tournoi du grand chelem.

Le record de Tiger Woods de -18 pour les quatre jours au Tournoi des maîtres, établi en 1997... à 21 ans aussi, est maintenant à la portée de Spieth.

Cette année-là, Woods avait décroché le veston vert pour devancer son plus proche rival par 12 coups.

Vendredi, Spieth a accentué son avance avec des oiselets aux 2e, 5e, 8e, 10e, 13e et 15e trous, sans commettre aucun boguey, pour remettre une carte de 66, deux coups de plus que celle de la veille. Il a disputé son deuxième parcours en compagnie du Suédois Henrik Stenson (+2) et de son compatriote Billy Horschell (+4).

Spieth détient cinq coups d'avance sur son plus proche poursuivant, l'Américain Charley Hoffman (-9), auteur d'un 68 vendredi. Ernie Els suit en 3e place à -5 après 36 trous. Le Sud-Africain a connu une journée en dents scie, mais a tout de même conclu avec une normale.

Tiger Woods a amélioré son sort. Il a commencé son second parcours avec un oiselet d'entrée de jeu et en a ajouté trois autres aux 7e, 8e et 11e trous. Il pointe à -2, au 14e rang, après joué +1 jeudi.

Rory McIlroy (+1 après 8 trous), lui, est en perte de vitesse. Le champion en titre Bubba Watson (-1 après 13 trous) aura également fort à faire pour réduire l'écart qui les sépare du meneur.

Les Canadiens Mike Weir (+19) a connu un autre journée atroce avec une carte de 81 qui s'est ajoutée à son 82 de jeudi. Son compatriote Corey Conners (+5) a terminé sa journée de travail avec trois oiselets à ses quatre derniers tours, mais ce ne fut pas suffisant pour décrocher un billet pour le week-end.

En fait, près de la moitié des concurrents seront éliminés à la fin de la journée.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les dix compétitions sportives les plus rentables Voyez les images