BIEN-ÊTRE
09/04/2015 10:20 EDT | Actualisé 30/04/2015 03:25 EDT

Beauté: 10 trucs pour une épilation réussie (PHOTOS)

Shutterstock
beautiful young woman...

Qu'on les épile à la cire, au rasoir, à la pince à épiler ou la crème dépilatoire, garder des jambes nettes est un vrai calvaire. Raser est le moyen le plus rapide de se débarrasser des poils mais engendre une repousse la plus rapide. Si la cire dure plus longtemps, c'est un rituel assez douloureux à s'infliger. Est-ce que finalement les techniques d'épilation permanentes ne seraient pas la meilleure option ? Comment fonctionnent-elles ?

« Les deux sources d'énergie principales pour retirer les poils sont le laser et la lumière pulsée, explique Laura Casewell, rédactrice du Cosmetic Surgery Guide. Les deux méthodes réduisent la masse pileuse en attaquant directement le follicule pileux. Le laser transfère de l'énergie au follicule dans un rayon lumineux très puissant à une longueur d'ondes particulière, tandis que la lumière pulsée délivre des centaines de longueurs d'ondes différentes en une fois. »

Tout cela semble très clair sur le papier, mais est-ce que tout le monde peut avoir recours au laser ? Nous avons rencontré le Dr Tahera Bhojani-Lynch de la Laser Skin and Light Clinic pour le savoir. « L'épilation à la lumière pulsée convient plutôt aux personnes qui ont des poils foncés sur une peau claire, car la lumière est attirée par la mélanine du poil alors il doit pouvoir différencier le poil et la peau, affirme le Dr Bhojani-Lynch. Le laser convient à un plus large public, mais il reste inefficace sur les poils blonds et roux, ainsi que sur les peaux très foncées. Il faut absolument faire un test avant de procéder au traitement et il est conseillé de ne pas se mettre au soleil pendant plusieurs semaines après la séance. »

Comment fonctionne exactement ce traitement ?

Un petit instrument est balayé sur la zone à traiter, qu'il émette un rayon laser ou de la lumière pulsée à la base du follicule pileux. Cela endommage les cellules qui stimulent la pousse, jusqu'à un point où le poil ne repousse plus du tout. Le Dr Bhojani-Lynch précise que, en fonction de la taille de la zone traitée, cela peut être un processus assez long : de dix minutes pour le dessus de la lèvre à une heure pour l'arrière d'une jambe.

« Il peut y avoir des rougeurs et des gonflements, souligne-t-elle. Mais cela se calme généralement assez rapidement, et votre praticien appliquera de la glace ou de l'aloe vera pour aider à soulager. Il est absolument essentiel d'appliquer une protection solaire sur les zones traitées pendant au moins quatre semaines après le traitement, et d'éviter toute exposition au soleil. Il y a un faible risque de cicatrice suite aux procédures d'épilations définitives, ainsi qu'un phénomène d'hyperpigmentation et de dépigmentation, mais ce sont des conséquences peu probables si vous prenez les précautions nécessaires en amont », indique-t-elle.

Galerie photo 10 trucs inusités pour une épilation réussie Voyez les images