NOUVELLES
08/04/2015 10:16 EDT | Actualisé 08/04/2015 10:16 EDT

Vote controversé de reconduction de grève au Cégep du Vieux Montréal

Thomas Gerbet/Radio-Canada

De nombreux étudiants du Cégep du Vieux Montréal sont mécontents des circonstances entourant la reconduction de la grève jusqu'au 15 avril, décidée mardi en assemblée générale, et se posent des questions sur le processus de vote.

Un texte de Jayson Boisvert

Environ 2000 étudiants se sont déplacés pour prendre part à cette assemblée. Après plusieurs heures de débats, les personnes rassemblées et réparties dans quatre salles ont pu exercer leur droit de vote. Avec un premier décompte, la grève était rejetée par 1163 voix contre 1006.

Des étudiants ont demandé un recomptage. Pour une deuxième fois, le choix de ne pas reconduire la grève l'a emporté, cette fois par 60 voix.

« À ce moment, des gens ont soutenu qu'il y avait eu de la tricherie et que des étudiants en avaient profité pour changer de salle », explique un étudiant en technique d'électronique industrielle qui souhaite garder l'anonymat.

« C'était très compliqué, car pendant plus d'une heure, on a voté pour savoir si on revotait, comment et par quel moyen ce serait fait », résume une étudiante, Juliette Tainturier.

Un troisième vote a alors eu lieu. Et cette fois, les étudiants ont adopté par 30 voix la proposition de reconduction de la grève.

« La colère s'est rapidement fait sentir. Les gens se sont levés et s'insultaient », ajoute Juliette Tainturier.

Le processus de vote n'était « pas très démocratique », déplore un étudiant en technique d'électronique industrielle

Les étudiants du Vieux Montréal tiendront une nouvelle assemblée générale le 15 avril.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Manifestation contre l'austérité à Montréal, 2 avril 2015 Voyez les images