Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'Impact atteint la finale en CONCACAF (PHOTOS)

Impact of Montreal  players Reo Coker (L),  Andres Romero (C) and  Callum Mallace (R) celebrate a goal against Liga Deportiva Alajuelense during their Concacaf Champions League semifinal match in Alejandro Morera Soto stadium in Alajuela, 25km northwest of San Jose on April 7, 2015. AFP PHOTO/Ezequiel BECERRA        (Photo credit should read EZEQUIEL BECERRA/AFP/Getty Images)
Impact of Montreal players Reo Coker (L), Andres Romero (C) and Callum Mallace (R) celebrate a goal against Liga Deportiva Alajuelense during their Concacaf Champions League semifinal match in Alejandro Morera Soto stadium in Alajuela, 25km northwest of San Jose on April 7, 2015. AFP PHOTO/Ezequiel BECERRA (Photo credit should read EZEQUIEL BECERRA/AFP/Getty Images)

ALAJUELA, Costa Rica - L'Impact de Montréal a franchi une étape historique en se qualifiant pour la finale de la Ligue des Champions CONCACAF, battant Alajuelense au total des buts à l'étranger, après un match retour gagné 4-2 par le club costaricain.

L'Impact peut avancer car il menait 2-0 dans cette demi-finale, ayant prévalu le 18 mars au Stade olympique, grâce aux buts d'Ignacio Piatti et Victor Cabrera.

Jack McInerney et Andres Romero ont fourni les buts nécessaires au club montréalais, mardi.McInerney a marqué à la 43e et Romero a fait de même à la 72e.

L'Impact bat Alajuelense en CONCACAF

L'Impact devient la toute première équipe canadienne à atteindre la finale de la Ligue des Champions CONCACAF. Le Real Salt Lake de 2011 était jusqu'ici le seul club de la MLS à se rendre au match ultime de la compétition depuis l'édition inaugurale, en 2008.

La finale opposera l'Impact à Herediano du Costa Rica ou America du Mexique, les 22 et 29 avril. Elle s'amorcera en Amérique centrale, puis le match décisif se tiendra au Stade olympique.

L’équipe costaricaine a gagné le match aller de la série par la marque de 3-0. Les deux équipes joueront le match retour de la série au total des buts mercredi soir, au Mexique.

McInerney a fait 1-0 en convertissant un centre parfait de Dominic Oduro en provenance de l'aile droite. Alajuelense a nivelé le score en tout début de deuxième demie, quand Pablo Gabas a réjoui les partisans en marquant sur un coup franc dans la lucarne (47e). Gabas a rappliqué à la 61e, redirigeant un corner pour amener la marque à 2-1 en faveur de l'équipe locale. Le ballon a touché à la transversale avant de bondir à l'intérieur du but.

Patrice Bernier a fait son entrée dans le match à la 70e, en remplacement de McInerney. Deux minutes plus tard, le capitaine Bernier a contribué au but de Romero, qui s'est donné de l'espace pour un tir puissant à la gauche de Dexter Lewis, créant l'égalité 2-2 dans le match.

Allen Guevara a donné l'avance 3-2 aux Costaricains à la 80e, avec un tir rapproché, mais l'Impact a tenu le coup, de peine et de misère, pour triompher au total des buts à l'étranger, vu l'impasse 4-4 dans les buts après deux matches.

Jonathan McDonald a signé le dernier but de l'équipe locale dans la dernière minute du temps ajouté. Nigel Reo-Coker a décoché le premier tir de l'Impact à la cinquième minute, mais sa frappe au sol a facilement été stoppée par Lewis.

À la 14e, Calum Mallace a bien centré un coup franc, mais McInerney a envoyé le ballon au-dessus du but avec une tête.Les esprits se sont échauffés un peu à la 19e, quand McDonald a pilé sur la cuisse gauche du gardien de l'Impact Evan Bush, après une mêlée.Reo-Coker s'est trouvé tout près du but à la 28e, mais Jhonny Acosta a éloigné le danger pour Alajuelense.

Bush a reçu un carton jaune à la 33e, ayant excédé la patience de l'arbitre sur le temps pris pour remettre les ballons en jeu. Nullement dérangé, il a fait un bel arrêt en plongeant à sa droite sur un coup franc, peu après la sanction.

Avec cinq minutes à disputer à la demie, Ariel Rodriguez, de l'équipe hôtesse, a logé un coup franc au dessus de la barre transversale.

Le milieu de terrain Dilly Duka, blessé à la cuisse le 18 mars, était de retour au jeu pour le clan montréalais. Lors des quarts de finale, il a marqué deux fois contre le club mexicain Pachuca.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.