NOUVELLES
08/04/2015 11:33 EDT | Actualisé 08/04/2015 11:33 EDT

La Floride veut juger le fils cadet de la consule du Canada à Miami comme un adulte

CP/HO

Le fils cadet de la consule générale du Canada à Miami, Marc Wabafiyebazu, pourrait être jugé pour meurtre par un tribunal pour adulte. Un procureur de la Floride a révélé ce matin lors d'une brève comparution du jeune homme de 15 ans qu'il demandera la permission d'agir de la sorte à un grand jury.

Marc Wabafiyebazu était présent lorsque son frère de 17 ans, Jean, et un autre homme ont été tués le 29 mars dernier dans une fusillade qui a éclaté lors d'une transaction de drogue qui a mal tourné. Il est aussi accusé d'avoir proféré des menaces de mort contre un enquêteur lors de son interrogatoire.

Selon le Miami Herald, les policiers croient que les frères Wabafiyebazu se sont rendus dans une résidence de Coral Way à bord de la voiture de leur mère, Roxanne Dubé, dans l'intention de voler les trafiquants de drogues qui s'y trouvaient. La voiture avait une plaque d'immatriculation diplomatique.

Jean Wabafiyebazu serait entré seul dans la maison, armé de deux pistolets. Selon les enquêteurs, Marc n'y est pour sa part entré qu'après avoir entendu la fusillade qui a coûté la vie à son frère et à un autre homme, Joshua Wright.

Il aurait alors pris les pistolets de son frère et aurait pourchassé un dénommé Anthony Rodriguez avant de tirer sur lui. Rodriguez, 19 ans, a été arrêté par la police dans une station d'essence peu après. Il avait reçu une balle dans un bras.

Toujours selon la police, Marc Wabafiyebazu avait toujours un pistolet entre les mains lorsque les policiers sont arrivés sur place. Dans l'autopatrouille le transportant au poste de police, il aurait avoué « spontanément » sa participation au vol de drogues.

Les policiers soutiennent en outre qu'Anthony Rodriguez a admis avoir reçu un message de Joshua Wright au sujet de la transaction de marijuana qui était prévue, et s'être présenté sur place avec la drogue. Selon lui, la fusillade a éclaté « pendant la transaction ».

Anthony Rodriguez a été accusé d'homicide involontaire et de possession de marijuana dans le but d'en faire le trafic dans cette affaire. Selon son avocat, il avait amené un pistolet avec lui, mais l'avait laissé dans la voiture. Il ne l'aurait d'ailleurs pas utilisé.

Marc Wabafiyebazu sera de retour en cour le 20 avril. Son avocat a fait savoir qu'il compte toujours plaider non coupable.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les procès les plus ridicules de l'histoire Voyez les images