NOUVELLES
07/04/2015 07:51 EDT | Actualisé 07/06/2015 01:12 EDT

Une violente grève générale paralyse le Népal

KATMANDOU, Népal - Des manifestants de l'opposition népalaise ont affronté la police et incendié des véhicules dans la capitale, mardi, alors qu'ils tentaient de faire respecter une grève générale qui a paralysé le pays.L'alliance de 30 partis d'opposition demande que l'ébauche de nouvelle Constitution soit soumise au vote populaire. Le gouvernement propose plutôt un vote parlementaire, après l'échec de pourparlers avec l'opposition.Policiers et manifestants se sont affrontés à Katmandou, la capitale, au premier des trois jours de grève. Des policiers antiémeute ont tiré des gaz lacrymogènes et les grévistes ont répliqué avec des jets de pierres. Les manifestants ont également incendié un taxi et une moto.Le propriétaire du taxi, Niraj Vaidya, a raconté aux journalistes que les manifestants ont aspergé sa voiture d'essence et qu'ils y ont mis le feu pendant qu'il était toujours à l'intérieur. Il a réussi à s'échapper, mais son véhicule a été détruit.L'opposition népalaise organise fréquemment des grèves générales et il est courant de voir les manifestants attaquer les véhicules, les commerces et les entreprises qui refusent de s'y conformer. Les écoles et les marchés étaient fermés à travers le pays.La nouvelle Constitution aurait normalement dû être prête en 2008, puis en 2013.