NOUVELLES
07/04/2015 18:33 EDT | Actualisé 07/06/2015 01:12 EDT

Une explosion possiblement la cause d'une panne généralisée à Washington

WASHINGTON - La Maison-Blanche, le département d'État et le Capitole ont été touchés par une vaste interruption d'électricité à Washington et en banlieue, mardi après-midi, qui aurait été causée par desdéfaillances mécaniques dans une centrale du Maryland, selon un responsable.Les autorités ont indiqué qu'un problème était survenu à une station de transfert, dans le comté de Charles, situé à une cinquantaine de kilomètres de Washington, qui alimente la capitale et le sud de l'État du Maryland.Les représentants de la sécurité intérieure ont parlé d'une explosion, mais le fournisseur d'électricité Pepco ainsi que la Coopérative d'électricité du sud du Maryland n'ont pas pu confirmer l'information. Ils ont toutefois indiqué que personne n'avait été blessé.Les autorités ont rejeté l'hypothèse d'un acte terroriste.La panne d'électricité a été de courte durée, mais elle a forcé l'évacuation de plusieurs établissements, dont certains musées.L'électricité a manqué durant quelques secondes dans la salle de presse de la Maison-Blanche, à l'heure du dîner. Le porte-parole Josh Earnest a affirmé qu'il était avec le président Barack Obama lorsque la panne est survenue, mais qu'ils n'avaient rien remarqué d'inhabituel par la suite.Le département d'État a aussi été plongé dans le noir durant le point de presse quotidien de la porte-parole Marie Harf. Au Capitole, les lumières ont clignoté à deux reprises, avant que le courant reprenne à l'aide d'un système d'alimentation d'urgence.Plusieurs stations de métro et tout le campus de l'université du Maryland ont également été privés de courant.Des dizaines de milliers d'abonnés ont aussi été touchés par l'interruption.