NOUVELLES
07/04/2015 12:20 EDT | Actualisé 07/06/2015 01:12 EDT

Une autre année exigeante attend les Québécois, affirme Couillard

QUÉBEC - Une autre année «exigeante» attend les Québécois, a prévenu le premier ministre Philippe Couillard, mardi, un an jour pour jour après l'élection des libéraux au pouvoir.La première année du gouvernement Couillard a été marquée par d'importantes compressions de dépenses, des choix budgétaires douloureux et un bouleversement des structures administratives. Les décisions difficiles se sont succédé, braquant au passage les groupes de pression, notamment les syndicats et les associations communautaires et étudiantes.Pour parvenir au déficit zéro à la fin de la présente année financière et maintenir l'équilibre par la suite, le gouvernement n'entend pas relâcher la pression, a soutenu M. Couillard, en conférence de presse aux côtés des membres de son cabinet.La plus grave erreur serait de retourner dans l'endettement et le déséquilibre chronique des finances publiques, a-t-il expliqué, évoquant «une autre année exigeante devant nous».Lorsqu'un reporter lui a fait remarquer que les efforts demandés sont astreignants, le premier ministre a répliqué que le gouvernement péquiste de Lucien Bouchard avait sabré encore davantage dans les dépenses publiques à la fin des années 1990.Le courage, c'est de «garder le cap malgré la houle pour que le Québec arrive à bon port», a fait valoir le premier ministre.