NOUVELLES
07/04/2015 07:44 EDT | Actualisé 07/06/2015 01:12 EDT

Saisie de produits potentiellement radioactifs à La Malbaie

Une perquisition de matières potentiellement radioactives est en cours depuis 10 h dans un immeuble à logements de la rue John-Nairne à La Malbaie, dans Charlevoix.

L'opération est réalisée conjointement par l'Agence des services frontaliers du Canada, la Commission canadienne de sûreté nucléaire et la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Le matériel saisi était voué à l'exportation, selon l'Agence des services frontaliers, et son propriétaire n'avait vraisemblablement pas les autorisations nécessaires pour le faire.

« Il est nécessaire d'avoir un permis de la Commission de sûreté nucléaire pour exporter certaines substances nucléaires et c'est dans ce cadre-là qu'on fait une perquisition aujourd'hui », explique Jacqueline Roby, porte-parole de l'Agence des services frontaliers.

L'Agence ne veut pas préciser la nature de la ou des substances saisies. Mais il s'agit de petites quantités, qui ne seraient pas dangereuses pour la population avoisinante. Seul un petit périmètre de sécurité a été érigé autour de l'immeuble perquisitionné. Les quatre logements ont été évacués.

« On sait que les petites quantités sont dangereuses seulement si elles sont avalées ou inhalées », explique Jacqueline Roby.

L'opération se fait conjointement avec l'Équipe nationale d'intervention en cas d'incident chimique, biologique, radiologique, nucléaire ou explosif de la GRC. La Commission canadienne de sûreté nucléaire est l'organisme de réglementation nucléaire au pays.