NOUVELLES
07/04/2015 14:46 EDT | Actualisé 07/06/2015 01:12 EDT

Les Canadiens n'épargnent pas assez, selon une étude de la Banque de Montréal

TORONTO - Près de 20 pour cent des Canadiens interrogés dans le cadre d'un sondage n'ont pas mis un cent de côté en 2014, tandis qu'un autre 40 pour cent avaient l'impression de ne pas être en voie d'atteindre leurs objectifs d'épargne pour la prochaine année.Selon les résultats du rapport annuel de la Banque de Montréal sur l'épargne des ménages, 31 pour cent des répondants avaient un plan d'épargne fixe avec des contributions mensuelles.Il s'agit d'une augmentation considérable par rapport aux résultats de l'année précédente, qui avaient révélé que seulement 26 pour cent des répondants utilisaient une telle stratégie d'épargne.L'enquête de la Banque de Montréal a en outre signalé que les épargnes d'un tiers des personnes interrogées s'élevaient à moins de 10 000 $.L'épargne en vue de vacances est l'objectif le plus courant des Canadiens qui mettent de l'argent de côté, tandis que 43 pour cent d'entre eux épargnent pour la retraite et 40 pour cent, pour les imprévus.Selon Statistique Canada, le taux d'épargne des ménages a atteint, au quatrième trimestre de 2014, le creux de cinq ans de 3,6 pour cent.Au cours des 10 dernières années, le taux d'épargne des ménages moyen s'est élevé à quatre pour cent, en baisse par rapport à celui de 7,9 pour cent des années 1990.Le sondage de la Banque de Montréal a été réalisé en ligne entre le 13 et le 16 mars, auprès d'un échantillon de 1002 Canadiens. Selon le regroupement professionnel de l'industrie des sondages, l'Association de la recherche et de l'intelligence marketing, les sondages réalisés en ligne ne peuvent pas avoir de marge d'erreur puisque leur méthode d'échantillonnage est non probabiliste.