NOUVELLES
07/04/2015 16:10 EDT | Actualisé 07/06/2015 01:12 EDT

La GRC enquête sur un homme abattu par un agent de sécurité du premier ministre

ST-JOHN, T.-N.-L. - La Gendarmerie royale du Canada (GRC) enquête sur la mort d'un homme qui a été abattu dimanche par un agent de l'équipe de sécurité du premier ministre de la province.La GRC a indiqué mardi qu'un laboratoire judiciaire examinerait le fusil chargé qui a été retrouvé dans la résidence de Don Dunphy, à Mount Carmel-Mitchells Brook-St. Catherines, un village situé au sud-ouest de St-John's. Une autopsie sera aussi effectuée sur le corps de la victime.Le policier de la force constabulaire royale de Terre-Neuve enquêtait depuis vendredi sur des présumées menaces à l'endroit du premier ministre Paul Davis sur le compte Twitter de M. Dunphy. Il effectuait son quart de travail régulier lorsqu'il s'est rendu à la résidence de Don Dunphy.Selon le sergent Greg Hicks, l'agent était entré dans la maison de M. Dunphy et les discussions se seraient corsées entre les deux hommes avant qu'il ne l'abatte.M. Hicks a ajouté que le policier avait décidé de ne pas réclamer de renforts après avoir consulté la GRC et les registres des policiers de la région.La directrice générale du village, Susan Parrott, croit que l'affaire suscite plusieurs questions. Elle ne comprend pas pourquoi le policier est intervenu le jour de Pâques, sans être accompagné de la GRC qui est responsable de cette région.Le premier ministre Davis a indiqué lundi que ses employés ne l'avaient pas informé de l'enquête sur les présumés messages menaçants avant que l'homme ne soit abattu. Vendredi, M. Dunphy avait spécifiquement mentionné dans ses messages le compte officiel de M. Davis et celui du ministre de l'Enfance, de la Jeunesse et des Services familiaux, Sandy Collins. L'échange s'était conclu par ce commentaire de M. Dunphy: «Je ne mentionnerai pas leurs noms cette fois, mais je pourrais faire du mal à des membres de la famille de deux députés à la Chambre d'assemblée.»