NOUVELLES
07/04/2015 15:37 EDT | Actualisé 07/06/2015 01:12 EDT

Harper promet de rétablir l'équilibre budgétaire, coûte que coûte

OTTAWA - Stephen Harper a réitéré sa promesse de rétablir l'équilibre budgétaire cette année, coûte que coûte.De passage à Vancouver, le premier ministre du Canada a rejeté la possibilité d'adopter un plan de relance pour l'économie canadienne qui a été durement éprouvée dans les derniers mois par la chute des prix du pétrole.M. Harper a indiqué qu'il ne serait pas viable à long terme de lancer un tel programme de relance qui replongerait le pays dans un déficit budgétaire, alors que l'économie canadienne croît légèrement.Le gouvernement Harper a annoncé lundi qu'il vendait ses 73,4 millions d'actions qui lui restaient dans l'entreprise General Motors. Le montant obtenu par cette transaction devrait aider le ministère des Finances à rééquilibrer le budget, une promesse de longue date des conservateurs.Le premier ministre et ses ministres ont répété dans les derniers mois qu'ils allaient respecter leur engagement malgré les difficultés du secteur pétrolier canadien.Le budget sera déposé le 21 avril — le dernier à être présenté avant les élections fédérales au mois d'octobre.