NOUVELLES
07/04/2015 12:55 EDT | Actualisé 07/06/2015 01:12 EDT

France: l'ancien maire de la ville de Tours se serait suicidé

PARIS - L'ancien maire de la ville française de Tours a été retrouvé mort mardi, apparemment après qu'il se soit suicidé.Jean Germain s'apprêtait à subir son procès dans une affaire de corruption impliquant des Chinois qui venaient se marier dans cette pittoresque ville de la vallée de la Loire.Le procès a immédiatement été ajourné jusqu'au mois d'octobre.Une demi-douzaine de personnes se retrouvent devant la justice concernant des pots-de-vin associés aux 750 000 euros que la ville a dépensé pour attirer des touristes asiatiques entre 2008 et 2011.La ville avait dépensé des dizaines de milliers d'euros pour se doter d'un kiosque à l'Exposition universelle de Shanghaï, en 2010, et avait dépêché sur place une délégation de plusieurs dizaines de personnes, selon un avocat de la défense.L'organisation des mariages était toutefois pilotée par une société gérée par Lise Han, une employée municipale qui prétend avoir entretenu une relation amoureuse avec le maire Germain. Mme Han se serait attribuée des contrats à elle-même et aurait empoché environ 800 000 euros en quatre ans.M. Germain a été plus tard accusé de complicité dans cette affaire, mais il n'est pas soupçonné de s'être enrichi personnellement.M. Germain a été maire pendant près de 20 ans, jusqu'en 2014, et était actuellement sénateur socialiste. Il avait présidé certains des mariages et aurait notamment dû répondre d'accusations de détournement de fonds et d'usage abusif de fonds publics.La ville de Tours essaie de récupérer une partie des 500 000 euros qu'elle estime avoir perdu dans cette affaire.Des médias français rapportent que M. Germain a laissé de multiples notes de suicide dans lesquelles il proclame son innocence et présente ses excuses pour le geste qu'il a posé.