NOUVELLES
07/04/2015 10:48 EDT | Actualisé 07/06/2015 01:12 EDT

Eugenie Bouchard a besoin de jouer

Eugenie Bouchard estime qu'elle a besoin de jouer davantage de matchs afin de se préparer adéquatement pour les Internationaux de France.

C'est l'une des raisons pour lesquelles elle participe cette semaine au tournoi de Charleston, en Caroline du Sud, dont elle est la première tête de série.

« Je trouve que je n'ai pas suffisamment disputé de matchs lors de mes derniers tournois, a dit Bouchard lors d'une entrevue en marge du tournoi. Je me suis fait éliminer plus rapidement que ce que j'aurais voulu.

« J'avais un trou de deux-trois semaines dans mon horaire. Nous avons demandé une invitation à la dernière minute, après le tournoi de Miami, et je suis reconnaissante d'en avoir obtenu une. »

Tant à Indian Wells qu'à Miami, la Québécoise s'est fait sortir par des adversaires largement moins bien classées qu'elles : Lesia Tsurenko (85e) en huitièmes de finale en Californie et Tatjana Maria (113e) au deuxième tour à Miami.

Bouchard, no 7 mondiale, a aussi connu du succès à Charleston. Elle fut quart de finaliste il y a deux ans, avant d'atteindre les demi-finales l'an passé. C'est aussi à Charleston qu'elle a percé le top 100 mondial en 2013.

Le fait que ce tournoi soit disputé sur terre battue a aussi son importance.

« J'aime beaucoup jouer sur terre battue, a ajouté Bouchard. J'ai réalisé que cela me manquait la semaine dernière quand j'ai commencé à m'entraîner sur cette surface.

« Nous ne jouons pas beaucoup sur terre battue, une couple de mois par année. Et après tu passes presque une année complète sans jouer sur cette surface, à moins de t'y entraîner. C'est une belle occasion pour moi de recommencer à glisser et à m'adapter sur cette surface. J'aime toutes les surfaces, ce qui est une bonne chose à mon sens, et j'aime assurément la terre battue. »

Bouchard a obtenu un laissez-passer pour le premier tour. Elle disputera son premier match contre l'Américaine Lauren Davis.