NOUVELLES
07/04/2015 12:43 EDT | Actualisé 07/06/2015 01:12 EDT

Début de l'enquête préliminaire pour Gilles Vaillancourt et Tony Accurso

LAVAL, Qc - L'ex-maire de Laval, Gilles Vaillancourt, l'entrepreneur Tony Accurso et la majorité de leurs 34 coaccusés se sont présentés, mardi au Palais de justice de Laval, pour l'ouverture de leur enquête préliminaire, soit près de deux ans après leur arrestation en mai 2013.Quatre des accusés, Rosaire Sauriol, Normand Bédard, Daniel Lavallée et Laval Gagnon ont annoncé qu'ils renonçaient à la tenue de leur enquête préliminaire et ont été aussitôt cités à procès le 5 juin prochain.Plusieurs accusés étaient absents, certains ayant obtenu une dispense d'être présents. D'autres, toutefois, croyaient à tort qu'une dispense leur avait été accordée et la juge Marie-Suzanne Lauzon a avisé leurs avocats de les convoquer à la Cour. Plusieurs autres demandes du même type ont été présentées, dont une par Tony Accurso, qui a obtenu la permission de ne pas être présent durant l'enquête préliminaire.L'ampleur de la cause, qui mobilise une quarantaine d'avocats, a forcé un réaménagement de la plus grande salle du Palais de justice de Laval, au point où la juge Lauzon a dû permettre aux médias de prendre place dans l'espace habituellement réservé au jury.Huit semaines ont été prévues pour l'enquête préliminaire.Un 37e accusé est décédé depuis la tenue de l'opération Honoré de l'Unité permanente anticorruption (UPAC).Avec M. Vaillancourt, l'ex-directeur général de la Ville de Laval, Claude Deguise, et l'ex-directeur de l'ingénierie municipale, Claude Asselin, font face à des accusations de gangstérisme en plus des multiples chefs de complot, fraude et corruption, notamment, qui visent l'ensemble des suspects.Gilles Vaillancourt a démissionné de son poste de maire le 9 novembre 2012 à l'issue d'un règne incontesté à Laval pendant 23 ans.