NOUVELLES
05/04/2015 15:59 EDT | Actualisé 05/06/2015 01:12 EDT

Un repas pour briser l'isolement des aînés

Les traditionnels dîners de Pâques de l'organisme Les Petits Frères ont été servis un peu partout au Québec. Ces repas sont une façon très festive de briser l'isolement que vivent de plus en plus de personnes âgées.

Pour la marraine des Petits Frères, Béatrice Picard, il faut être du rendez-vous. « Tout le monde vieillit d'accord, mais de savoir qu'on vieillit seul, je trouve ça épouvantable », dit-elle.

L'isolement des personnes âgées est un problème bien connu qui conduit parfois jusqu'au suicide. Un phénomène appelé à grandir avec le vieillissement de la population, dit la directrice générale des Petits Frères, Caroline Sauriol.

« Y'en a des milliers d'aînés qui vivent seuls et il va y en avoir de plus en plus et il va falloir réfléchir collectivement à ça. »

Un aîné sur quatre dit souhaiter plus d'activités sociales, selon Statistique Canada. Des activités comme celle organisée par Les Petits Frères.