NOUVELLES
05/04/2015 07:34 EDT | Actualisé 05/06/2015 01:12 EDT

Kristoff dévore les Flandres

Trois jours après avoir fait table rase aux Trois jours de la Panne, le Norvégien Alexander Kristoff s'est imposé au sprint dimanche pour remporter la 99e édition du Tour des Flandres.

Dans une épreuve de 264 km courue sous un soleil printannier, Kristoff (Katusha) a signé sa 10e victoire de la saison pour devancer au fil d'arrivée le Néerlandais Niki Terpstra (Etixx-Quick Step), vainqueur du Paris-Roubaix en 2014.

Tous deux ont réalisé une échappée longue de 26 km après avoir franchi sans encombre les ascensions pavées, dont le célèbre Koppenberg et ses inclinaisons à 11,6% de moyenne et une pointe à 22%.

Le duo s'est présenté dans la dernière difficulté, le Paterberg, à 13 kilomètres de l'arrivée, avec une trentaine de secondes d'avance. Terpstra, moins rapide que son compagnon, l'a contraint à lancer le sprint mais Kristoff, plus puissant, l'a nettement battu.

Ils ont distancé leurs plus proches poursuivants, le Belge Greg Van Avermaet (BMC)et le Slovaque Peter Sagan (Tinkoff-Saxo), vainqueur au Grand Prix UCI de Montréal en 2013.

« Niki n'était plus d'accord pour rouler avec moi sur la fin mais ce n'est pas grave », a commenté Kristoff.  « Je suis tellement heureux d'avoir gagné, j'ai toujours aimé les Flandres. Paris-Roubaix (dimanche prochain) ? On verra, je suis en forme, c'est sûr ».

Il faut tout de même souligner que la victoire Kristoff a tout de même bénéficier de l'absence de deux grands favori en Fabian Cancellara et Tom Boonen.