NOUVELLES
03/04/2015 11:08 EDT | Actualisé 03/04/2015 11:09 EDT

La marche du pardon Nord-Sud, une tradition pascale toute montréalaise

Radio-Canada

De bon matin, en ce Vendredi saint, quelques dizaines de personnes se sont engagées dans la marche du pardon Nord-Sud. Cet événement, organisé en collaboration avec le diocèse de Montréal, en est à sa 43e édition dans la métropole.

Certains sont des habitués de cette manifestation de foi; Pierre Paquette, par exemple, a participé aux marches du pardon Nord-Sud depuis 25 ans.

« Je le fais pour moi-même, pour mes frères et sœurs qui sont décédés du cancer. Moi-même, j'ai eu le cancer. Un de mes frères est atteint de la maladie de Parkinson, il ne peut pas faire la marche. Ça a un sens pour moi, je suis chrétien pratiquant. » — Pierre Paquette

La marche des pèlerins a débuté à proximité du métro Henri-Bourassa, non loin de la cathédrale St-Maron et s'est poursuivie vers le sud, épousant en quelque sorte le trajet de la ligne orange du métro de Montréal. Le départ se faisait tôt ce matin; à 7 h 15. Il est prévu que les fidèles arrivent à destination, soit à l'église St-Denis, à proximité du métro Laurier, vers les 15 h.

À mi-chemin, soit au métro Fabre, les organisateurs de la marche présenteront une mise en scène illustrant la flagellation.

L'année dernière, le nombre de marcheurs n'avait cessé de croître, tant et si bien qu'ils étaient près de 1500 à la fin du périple.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST