NOUVELLES
02/04/2015 08:13 EDT | Actualisé 02/06/2015 01:12 EDT

Vente de disques : Yoan, phénomène de la télé, fait mieux que Cormier et Leloup

Avec 32 724 exemplaires au Québec dès sa première semaine de sortie, le premier disque de Yoan s'est vendu deux fois plus que celui de Louis-Jean Cormier, Les grandes artères, qui s'est écoulé à 14 658 exemplaires, selon les chiffres fournis par Nielsen Soundscan.

L'élève dépasse ainsi le maître, puisque Yoan était le gagnant de l'émission de téléréalité La voix II en 2014, lorsque Louis-Jean Cormier occupait l'un des sièges de coach.

Yoan dépasse aussi des artistes confirmés de la chanson québécoise comme Jean Leloup, Fred Pellerin et Ariane Moffatt. Leurs plus récents disques se sont vendus respectivement à 20 024, à 18 793 et à 4687 exemplaires au Québec durant leur première semaine de sortie.

« Depuis Elvis Presley, cela démontre que la télévision demeure un véhicule exceptionnel pour la promotion de la musique », dit le chroniqueur musical Philippe Rezzonico.

Yoan récolte ainsi les fruits de sa popularité obtenue grâce à sa participation et à sa victoire à l'émission La voix II. « Le public a été charmé par son interprétation », croit Philippe Rezzonico qui insiste sur un mot clé : télévision.

Les galas de remise de prix comme les Grammy, les American Music Awards et l'ADISQ influent encore sur les ventes d'albums des artistes qui y brillent.

Malgré les chiffres de vente du premier album de Yoan, le chroniqueur musical souligne que le marché a réellement changé. En 2006, en sept semaines, le disque de Gregory Charles, I Think of You, s'était écoulé à 200 931 exemplaires.

Auparavant, les artistes québécois établis, ou les nouveaux venus comme Yoan, vendaient facilement 50 000 albums. À l'ère de la musique de plus en plus consommée et vendue en ligne, ces temps sont désormais révolus.